Binotto : La FIA doit faire ’un meilleur travail’ sur les Safety Car

"La F1 le mérite" selon le directeur de Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 septembre 2022 - 07:42
Binotto : La FIA doit faire 'un (...)

Mattia Binotto n’a pas caché sa frustration de voir la course neutralisée jusqu’au drapeau à damier à Monza. Le directeur de Ferrari déplore le manque de spectacle, et juge que des choses auraient pu être faites pour accélérer le protocole de récupération de la voiture de Daniel Ricciardo, mais aussi du replacement des pilotes qui étaient à un tour.

"Un peu déçu pour la fin car je pense que nous aurions pu terminer différemment la course. Finir derrière la voiture de sécurité n’est jamais génial, ni pour nous, ni pour la F1, ni pour le spectacle" a déclaré Binotto, avant d’attaquer la direction de course.

"C’est simple, ils doivent juste mieux faire leur travail. Ils ont attendu trop longtemps pour faire entrer la voiture de sécurité et nous ne savons pas pourquoi. Je sais qu’il y a eu beaucoup de changements dans la direction de course et qu’ils ont moins d’expérience, mais cela doit être mieux géré."

"La FIA avait beaucoup de temps pour agir différemment aujourd’hui. La voiture de sécurité est arrivée devant George, ils ont pu la mettre devant Max, mais même si elle était devant George, je pense qu’il n’y avait aucune raison de ne pas libérer les voitures entre la voiture de sécurité et le leader, non ?"

"S’ils attendent simplement pour la sécurité, nous savons maintenant qu’il y a un temps au tour minimum pour les voitures qui sont libérées, donc il est tout à fait sûr de rouler en piste à ce moment-là, parce que lorsque vous êtes libéré, vous ne pouvez pas aller à fond sur la piste."

"Donc, attendre autant, c’est tout simplement mauvais et ce n’est pas génial pour le sport. Après Abu Dhabi l’année dernière, nous avons eu de longues discussions sur la façon d’améliorer la situation, car l’objectif final est de redémarrer la course dès que possible et en toute sécurité."

"Et je pense qu’aujourd’hui, cela aurait pu se produire. La FIA a beaucoup changé dans ce domaine, mais je pense toujours qu’ils ont besoin de plus d’expérience et qu’ils doivent faire un meilleur travail, parce que la F1 mérite un meilleur travail à cet égard."

Pas de changement de règlement à envisager

En revanche, Binotto ne pense pas qu’il serait important de changer le règlement, mais simplement de travailler à une application plus fluide et pertinente : "Non, je ne pense pas qu’il s’agisse de changer les règles."

"Comme je l’ai dit les règles ont été beaucoup discutées, surtout après Abu Dhabi l’année dernière. Elles ont été discutées par la FIA, la F1, les équipes et nous sommes arrivés à la conclusion que le format actuel est probablement celui qu’il faut conserver. Ce n’est pas une question de règlement."

Binotto n’est pas certain que ses pilotes auraient pu dépasser respectivement Max Verstappen et George Russell pour terminer premier et troisième, mais il aurait aimé des batailles : "Si la voiture de sécurité s’était arrêtée, où aurait fini Ferrari ? Je ne sais pas."

"Max était tout simplement la voiture la plus rapide et en pneus neufs, mais de manière générale, nous devrions essayer de terminer la voiture de sécurité le plus tôt possible et donner plus de temps de course aux pilotes."

L’explication de la FIA, qui a confirmé que le rapport engagé sur la McLaren de Ricciardo a compliqué l’intervention, n’a pas convaincu Binotto : "Je l’accepte, je le comprends, ça a peut-être été compliqué, mais ils auraient pu faire un meilleur travail pour préparer le train de voitures afin d’être prêts."

"Cela n’a tout simplement pas eu lieu, c’était une erreur et cela aurait pu être mieux fait sans changer le règlement. Les règlements sont en place, il s’agit juste de les appliquer d’une meilleure manière."

Ferrari

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos