Formule 1

Binotto l’annonce, Leclerc sera pénalisé au Brésil

De combien de places ? On ne le sait pas encore

Recherche

Par A. Combralier

12 novembre 2019 - 14:01
Binotto l’annonce, Leclerc sera (...)

Lors des essais libres du Grand Prix des États-Unis, une unité de puissance, sur la voiture de Charles Leclerc, était partie en fumée. Le Monégasque avait dû revenir, pour le reste du week-end, à un moteur antérieur, passablement fatigué.

Visiblement, l’unité de puissance défaillante d’Austin ne pourra être réutilisée au Brésil, ce week-end. Pour retrouver un rythme satisfaisant, Charles Leclerc devra donc enfreindre le quota maximum de pièces moteurs utilisables par saison, et écopera de pénalités sur la grille.

C’est Mattia Binotto lui-même qui l’a annoncé : « Charles recevra une nouvelle unité de puissance au Brésil. Celle qu’il avait à Austin avait été endommagée en EL3. Il avait donc dû revenir à une version déjà utilisée et moins puissante pour le reste du week-end. »

« Installer une nouvelle unité de puissance signifiera prendre une pénalité sur la grille à Interlagos, mais nous devrions revenir à notre niveau normal de performance et montrer, à nouveau, un esprit combatif pour finir la saison sur une très bonne note. »

« Ce sera important dans le but de confirmer que nous faisons des progrès avec notre voiture, et pour commencer notre travail hivernal sur une bonne dynamique. »

On ne sait pas encore combien de places de pénalité Charles Leclerc écopera sur la grille : s’agira-t-il de changer seulement le moteur thermique (10 places) ou plus de composants (départ en fond de grille) ?

Ce qui est certain, c’est que cette pénalité risque encore de compliquer les affaires de Ferrari, qui était hors de rythme en course à Austin.

« Austin fut une course frustrante » confirme Mattia Binotto. « Nous n’avons pu obtenir les résultats que nous sentions possibles. Le samedi, nous avions manqué de signer une 7e pole d’affilée, un résultat qui aurait été historique, en étant battus de seulement un centième [Valtteri Bottas sur Sebastian Vettel]. Mais nous pouvons nous consoler en pensant qu’en qualifications, nous avions montré que la performance pure était là. »

« Le dimanche, le rythme de Charles, dans son premier relais, était décevant, même si sa voiture avait retrouvé un niveau de performance normal après le premier arrêt. Donc nous allons mettre tout cela derrière nous et nous avons hâte de prendre un nouveau départ au Brésil. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less