Binotto : Ferrari va devoir vivre avec une fiabilité précaire jusqu’en 2023

Et il ne compte pas procéder à des changements pendant la pause

Recherche

Par Olivier Ferret

4 août 2022 - 08:49
Binotto : Ferrari va devoir vivre (...)

Mattia Binotto, le directeur de l’équipe Ferrari, a admis que certains problèmes de fiabilité survenus cette année ne seront pas résolus avant l’année prochaine.

La F1-75 a globalement été la voiture la plus performante du plateau, parfois devancée par Red Bull mais les problèmes de fiabilité ont coûté cher en points à Maranello, en plus des erreurs des pilotes ou de stratégie.

Du côté du moteur, il y aura des composants révisés à la rentrée mais certaines choses prendront plus de temps.

"Nous travaillons sur la fiabilité, nous la gérons également sur les week-ends de Grand Prix. Nous y travaillons et nous essayons de le résoudre définitivement pour l’année prochaine," explique Binotto.

"Il y a certains changements qui ne prennent pas des jours ni même des semaines pour les faire. Ils seront donc définitivement là pour 2023 mais cela ne veut pas dire qu’ils ne seront pas déjà gérés cette saison pour éviter les casses."

La directive de Spa, oui, les modifications pour 2023, c’est non

A Spa, Ferrari sera évidemment en conformité du côté de la directive technique de la FIA concernant les planchers. Mais en ce qui concerne 2023, il n’y a toujours pas d’accord entre les équipes et la Fédération.

"Sur la directive pour Spa, elle a été diffusée, elle existe, elle est connue et sera mise en œuvre à Spa. C’est une chose certaine et acceptée. Par contre on s’attarde trop sur la réglementation pour l’année prochaine, et maintenant cela me semble trop tard pour faire des changements aussi importants. Nous avons des heures limitées dans la soufflerie et il y a aussi le plafond budgétaire."

"À présent, les concepts sont définis. Aller les changer maintenant n’a aucun sens car c’est le marsouinage est devenu un problème inexistant. En Hongrie, personne n’a parlé de ça. Je pense que rien ne ser changé. Sinon ce serait de la folie."

Des changements à attendre au sein de la Scuderia à la rentrée ?

Lorsqu’on lui a demandé si la malchance allait s’arrêter ou si quelque chose devait changer chez Ferrari après les nombreux problèmes des dernières courses, Binotto a répondu "Ce n’est pas une question de malchance et il n’y a rien à changer non plus."

"C’est toujours une question d’apprentissage et de construction en continu - acquérir de l’expérience, développer des compétences. Mais si je regarde à nouveau le bilan de la première partie de saison, il n’y a aucune raison pour qu’on change."

"Nous devons simplement aborder ce qui n’allait pas. Ensuite, essayer de faire un retour compétitif à Spa comme nous l’avons été dans 12 courses jusqu’à présent et il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas le cas à la rentrée."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos