Formule 1

Binotto disculpe Honda tout en taclant une équipe Mercedes F1 qui a été ’distraite’

Le directeur de Ferrari remarque au contraire la stabilité de Red Bull

Recherche

Par Alexandre C.

29 juin 2021 - 12:34
Binotto disculpe Honda tout en (...)

Ferrari a sauvé les meubles au dernier Grand Prix au Red Bull Ring : l’équipe a finalement marqué 14 points au classement des constructeurs, 4 de plus que McLaren, malgré l’accrochage de Charles Leclerc au premier tour.

Mattia Binotto évoque donc, finalement, « une bonne course » pour Ferrari. Avec quelques regrets néanmoins…

« Nous aurions pu faire plus si les qualifications s’étaient mieux déroulées et si Charles n’avait pas dû passer par les stands à la fin du premier tour. Carlos et lui ont eu un rythme très soutenu et ont très bien conduit, gérant les pneus quand il le fallait et attaquant quand le moment était venu. »

« Évidemment, les sixième et septième places ne sont pas vraiment un formidable motif de satisfaction, mais je suis heureux de la façon dont l’équipe a réagi après un week-end difficile en France. »

« Nous devons nous assurer que nous tirons tout le potentiel de la voiture, à chaque instant du week-end et nous allons y travailler dans les prochains jours, en obtenant une première vérification dans quelques jours sur ce même circuit. »

C’est donc en spectateur que Mattia Binotto regarde le duel au sommet entre Red Bull et Mercedes, à l’avantage de Milton Keynes ces dernières courses. Voit-il aussi Red Bull dominer jusqu’à la fin de l’année ?

« Avant de se pencher sur les aspects techniques, et il faut reconnaître que Red Bull a fait un excellent travail, je pense qu’il est juste de souligner qu’ils obtiennent d’excellents résultats parce qu’ils peuvent compter sur une équipe stable depuis de nombreuses années. »

« Bien qu’ils aient dû faire face à des difficultés, bien qu’ils n’aient pas gagné, ils ont continué à construire un groupe pour essayer d’améliorer leur voiture. Et ce que nous voyons maintenant est le résultat de ce travail. »

En creux, Mattia Binotto envoie peut-être un message à ses supérieurs : la stabilité payant, il ne faudra pas le licencier à la première déconvenue…

S’agissant de Mercedes, l’incertitude n’a au contraire pas payé car pour Mattia Binotto, la prolongation tardive du contrat de Lewis Hamilton a aussi déstabilisé l’équipe.

« Si, par contre, nous regardons Mercedes, l’année dernière il y a déjà eu des changements internes importants, avec des rôles qui ont peut-être été revus. Et de plus la signature avec le pilote n’est arrivée qu’en février. Je pense que ce sont des signes de distractions qui a conduit à la situation actuelle. »

Une autre polémique concerne la légalité de l’unité de puissance Honda : alors que le gel moteur interdit toute amélioration de performance, Mercedes soupçonne Honda d’avoir fait progresser son moteur. Mattia Binotto, qui a connu bien sûr une polémique autour de sa propre unité de puissance en 2019, est-il du côté de Honda ou de Lewis Hamilton ?

« Je ne partage pas l’avis de ce que j’entends et lis, parce que la performance du moteur Honda, en regardant les données GPS, correspond à la performance qu’ils avaient au début de la saison à Bahreïn. Ensuite, ils ont dû réduire les performances en raison de problèmes de fiabilité. En résolvant cela, ils sont revenus aux standards qu’ils avaient en début de saison. »

« Il n’y a pas eu de progrès. À partir de Bahreïn, nous avons toujours eu le même niveau de performance parce que le moteur nous permettait de fonctionner comme ça. Donc pour Red Bull, il ne s’agit pas d’avoir fait un pas en avant, car cela ne serait pas autorisé par le règlement. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less