Formule 1

Binotto comprend la déception des fans de Ferrari

L’équipe continue de se développer

Recherche

Par Olivier Ferret

6 juin 2019 - 17:10
Binotto comprend la déception des (...)

Mattia Binotto admet que Ferrari ne s’attendait pas à se retrouver aussi loin de Mercedes après six courses cette saison. Le directeur de la Scuderia est lui aussi déçu et comprend les fans qui s’impatientent, mais leur demande leur soutien pour continuer à avancer.

"Je suis aussi désolé de commencer la saison comme cela, mais nous devons continuer de croire en le rouge" assure Binotto. "Je sais que nous en demandons beaucoup à nos fans, qui méritent de grandes joies, mais aujourd’hui plus qu’avant, nous avons besoin de leur patience et de leur soutien."

Binotto refuse en tous cas de rejeter la faute sur la paire de pilotes, composée de Sebastian Vettel et Charles Leclerc : "Non, nous avons une bonne paire de pilote. D’un côté, l’expérience de Vettel, et de l’autre, un homme très rapide comme Leclerc."

Il reconnait aisément le travail accompli par Mercedes et la qualité de la copie rendue, mais refuse de placer Ferrari hors de l’équation, et pense que la Scuderia peut remonter : "Ils sont forts d’un point de vue technique et du processus. [Je veux faire] la comparaison avec l’équipe Ferrari de 1996/1997, une équipe grandissante, avec de solides fondations."

« Nous aussi sommes une jeune équipe. Et il y a beaucoup d’envie. Je vois beaucoup de similarités avec eux. J’attendrai jusqu’à la fin de la saison pour faire le bilan, car ce pourrait être très différent des six premières courses."

Un début de saison qui a effectivement été décevant, mais surtout à cause des attentes bien plus élevées en la Scuderia : "Nous avons commencé la saison comme nous avons terminé la précédente, ce n’est pas pire. Dans la deuxième moitié de 2018 notre voiture n’était pas aussi compétitive que la Mercedes."

"Peut-être payons-nous maintenant le retard accumulé. Mais le résultat et l’état actuel des choses sont stricts pour Ferrari. A Barheïn, il y aurait pu avoir un doublé et aussi un résultat différent à Bakou. L’objectif est d’être devant tout le monde."

Ferrari

expand_less