Formule 1

Binotto admet que ’manager des pilotes, c’est nouveau’ pour lui

Le directeur de Ferrari s’appuie sur expérience d’ingénieur

Recherche

Par Olivier Ferret

19 juin 2019 - 18:14
Binotto admet que ’manager des (...)

Cela fait un peu plus de 6 mois que Mattia Binotto est arrivé à la tête de Ferrari, à la place de Maurizio Arrivabene.

Pour l’ancien directeur technique, certaines parties de son travail sont encore assez nouvelles pour lui, comme il l’a admis.

Dans son rôle, il doit notamment gérer ses pilotes, Sebastian Vettel et Charles Leclerc. Un pilote expérimenté et un jeune pilote que beaucoup voient comme une star du futur en Formule 1.

"Manager des pilotes, c’est une tâche nouvelle pour moi. Mais je suis en Formule 1 depuis 25 ans et j’ai côtoyé assez de pilotes avec la casquette d’ingénieur. Je pense que c’est une très bonne expérience pour savoir à quoi m’attendre," explique le directeur de Ferrari.

"Je pense avoir de la chance avec mes pilotes actuels. Ils sont tous les deux rapides et ils ont tous les deux l’esprit d’équipe. Mais, pour être claire, le fait que nous soutenons Sebastian et que nous mettons la pression sur Charles n’est qu’un effet collatéral de ce début de saison qui ne tourne pas à notre avantage."

Dernière "boulette" en date ? Avoir oublié de prévenir le Monégasque que Vettel avait une pénalité de 5 secondes au Canada. Cela aurait certainement motivé Leclerc à aller prendre la 2e place en se rapprochant des deux hommes de tête.

"Oui, c’était une erreur de notre part. Nous avons vraiment oublié parce que nous étions occupés sur le muret des stands. Tout le monde peut toujours remettre en cause des choix stratégiques. Tout le monde est toujours plus intelligent après coup. Mais 10 personnes ont 10 visions différentes mais il n’y a qu’une décision possible."

"Si on fait le bilan de ces premiers mois, une rétrospective, nous aurions pu agir différemment, ici ou là, mais ça ne serait pas une bonne chose d’attaquer ça maintenant. Sur l’ensemble d’une saison, les choses ont tendance à s’équilibrer. Nous avons pu en tirer quelques leçons, ajuster certaines choses, mais je ne parlerais pas d’erreurs dans ces cas-là."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less