Formule 1

Binotto a encore du mal à tirer un trait sur son poste de directeur technique

Il n’a toujours pas déménagé toutes ses affaires

Recherche

Par A. Combralier

9 janvier 2020 - 17:55
Binotto a encore du mal à tirer un (...)

Mattia Binotto, anciennement directeur technique de la Scuderia Ferrari, a succédé, pour la saison 2019, à Maurizio Arrivabene (photo) à la direction de l’équipe. Les deux hommes étaient en froid, et il était clair que l’un devait partir pour que la paix revienne à Maranello.

L’officialisation de la nouvelle, en début d’année dernière, avait dû être largement précipitée, comme Mattia Binotto le relate aujourd’hui dans le magazine officiel de la Scuderia…

« Ce fut un peu plus précipité qu’attendu. Le 7 janvier, je devais partir pour Londres et à l’aéroport de Bologne, j’ai acheté la Gazzetta dello Sport. En une, le journal annonçait ma nomination. »

« Donc nous avons dû avancer l’officialisation, ce qui n’était pas facile, mais nous avons pu bien le gérer. »

Pour autant, cette succession, douze mois après, est loin d’être encore totalement réglée.

« La vérité, c’est que je n’ai pas encore tout à fait bouclé ce transfert » a ainsi confié celui qui a fait toute sa carrière à Maranello.

« Beaucoup de mes affaires sont toujours là-bas ! [dans mon ancien bureau de directeur technique]. Sauf le PC, le tableau blanc, et mes feutres et crayons, car je ne peux rien sans eux. »

Mattia Binotto aurait-il du mal à tourner la page ? Ne resterait-il pas un directeur technique dans l’âme ?

« Je n’ai pas eu le temps de faire tous les changements. Ni sur le plan physique, ni sur le plan mental. Parce qu’en réalité, je ne crois pas qu’un rôle soit plus important qu’un autre. Et aucun de ces deux rôles n’a jamais été pour moi une grande ambition. »

« C’est juste un rôle différent. C’étaient des progrès naturels. Et je dois dire merci à Ferrari pour m’avoir permis de suivre ce chemin. »

Un mois plus tard, lors de la présentation de la SF90, le nouveau directeur d’écurie a enfin pu mesurer le chemin parcouru. ..

« C’était l’une des plus belles voitures de ces dernières années. Pour moi, c’était vraiment un moment plein d’émotions. Et c’était le début de notre hashtag, #essereFerrari, qui signifie vraiment beaucoup de choses pour moi. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less