Bilan F1 - Mi-saison 2022 : Alpine F1 - Renault

La meilleure des autres cette saison ?

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 août 2022 - 18:18
Bilan F1 - Mi-saison 2022 : Alpine (...)

Alpine F1 a commencé cette nouvelle ère de la Formule 1 un peu comme elle avait terminé la précédente : bien placée dans le milieu de tableau avec une monoplace qui n’est ni excellente, ni mauvaise. L’A522 a en effet semblé à l’aise sur tous les circuits visités cette saison, mais le retard reste malgré tout conséquent sur les trois écuries de pointe en termes de performance pure. Et la fiabilité n’a pas été exemplaire non plus, surtout en début de saison.

Les meilleurs résultats de l’année ont jusqu’ici été les cinquièmes place de Fernando Alonso à Silverstone et d’Esteban Ocon sur le Red Bull Ring, qui ont profité à chaque fois de problèmes chez les écuries de tête. Autrement, l’équipe française joue généralement une place en Q3 et dans les points le dimanche. Elle a d’ailleurs enregistré 7 doubles arrivées dans le top 10 en 13 courses, et aurait probablement pu faire mieux avec davantage de réussite sur certaines épreuves et moins de problèmes de fiabilité.

Quoiqu’il en soit, et les évolutions ayant aidé, Alpine est désormais la favorite pour terminer "meilleure des autres" à la quatrième place du championnat des constructeurs cette année. Elle aura fort à faire face à McLaren F1 qui la suit de près à 4 points, mais la polyvalence de l’A522 pourrait lui conférer un avantage. Reste à voir dans quel état d’esprit Fernando Alonso, en partance pour Aston Martin, abordera les neuf Grands Prix restants.

Bilan technique : L’évolution de l’Alpine A522 en 2022

Fernando Alonso

A désormais 41 ans, le double champion du monde démontre weekend après weekend qu’il n’a rien perdu de sa pointe de vitesse. Parfois malchanceux en début de saison - il n’affichait que 2 petits points à son compteur après les cinq premières épreuves - il reste sur une série de huit courses consécutives dans les points et a réalisé quelques prestations remarquées.

Si une panne hydraulique le privait surement d’un top 4 en qualifications en Australie, Alonso prenait sa revanche au Canada en obtenant une place en première ligne aux côtés de Max Verstappen, alors que la séance avait été disputée sur le mouillé. Mais c’est finalement à Silverstone qu’il décrochait son meilleur résultat en course de la saison avec la 5e place, après être longtemps resté au contact du peloton de tête.

Si Alonso ne possède pas une monoplace lui permettant de viser les podiums cette année, la majorité des observateurs s’accorde à dire qu’il possède toujours cette habilité à tirer le maximum de sa monoplace, quelque soit son niveau de performance. Notons tout de même qu’il fut pénalisé à Miami et à Montréal pour un comportement jugé anti-sportif en fin d’épreuve, ses nerfs le lâchant parfois lorsqu’une course ne se déroule pas forcément comme prévu.

Mais, le fait le plus marquant de la saison de l’Espagnol vient peut-être de l’annonce choc de son arrivée chez Aston Martin F1 en 2023, juste avant la trêve estivale. Alors qu’Alpine lui proposait un contrat d’un plus un an en option, l’Ibère a visiblement choisi la sécurité et le deal "pluriannuel" proposé par l’équipe de Silverstone. En attendant de voir s’il s’agira du bon choix de carrière, nul doute qu’il fera son maximum pour aider son équipe actuelle à devancer McLaren au championnat en fin de saison.

Statistiques

10ème avec 41 points
— 0 victoire
— 0 pole position
— 0 podium
— 0 meilleurs tour
— 0 hat trick
— 0 Grand Chelem

Esteban Ocon

Grâce à une très bonne régularité et au fait qu’il ait été relativement épargné par les problèmes de fiabilité, Esteban Ocon est jusqu’ici le pilote le mieux classé pour Alpine F1 cette saison. S’il est globalement dominé par Alonso en qualifications (8-5 en faveur de l’Espagnol), il répond toujours présent en course et ne commet pas d’erreur majeure, même s’il n’a pas forcément réalisé une performance sortant du lot cette année.

En 13 courses disputées, celui qui fêtait son 100ème départ en F1 en Autriche est parvenu à marquer des points à 10 reprises. C’est d’ailleurs sur le Red Bull Ring qu’il réalisait son meilleur Grand Prix de la saison en terminant 6e des qualifications, 6e du Sprint et 5e en course, pour un joli total de 13 points en un seul weekend. Et avec 58 points à son compteur avant la trêve, seul Lando Norris le devance en dehors des pilotes des trois top team.

Ocon confirme quoiqu’il en soit qu’Alpine a bien fait de le prolonger jusqu’en 2024 l’année dernière, notamment avec le départ à venir d’Alonso. Il pourrait d’ailleurs être propulsé leader de l’équipe la saison prochaine, et il sera intéressant de voir si l’équipe française profite des courses restantes en 2022 pour le responsabiliser davantage. A lui de prouver dès à présent qu’il possède les qualités nécessaires pour prendre une nouvelle dimension en interne.

Statistiques

8ème avec 58 points
— 0 victoire
— 0 pole position
— 0 podium
— 0 meilleurs tour
— 0 hat trick
— 0 Grand Chelem

Comparatif

Course : 6/4 en faveur d’Ocon (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 8/5 en faveur d’Alonso

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos