Bilan F1 : A quel point Red Bull était-elle ’Max-dépendante’ ?

Comparatif des % de points marqués par pilote dans chaque équipe

Recherche

Par Alexandre C.

10 décembre 2022 - 18:00
Bilan F1 : A quel point Red Bull (...)

C’est bientôt l’heure des bilans de la F1 2022 sur Nextgen-Auto.com ! Un bilan par pilote et par jour vous sera proposé à partir de demain et jusqu’au 31 décembre (21 pilotes). Suivront aussi en fin d’année les bilans des 10 équipes. Tout au long du mois, des articles sur les statistiques remarquables de la saison vous seront aussi proposés. Bonne lecture !

Première étape de ce bilan : un tour d’horizon statistique équipe par équipe, pour comparer le différentiel de performance entre chaque pilote, en termes de pourcentages de points marqués dans l’équipe – pour révéler, de manière éclairante, quoiqu’imparfaite, le poids réel de tel ou tel pilote dans les résultats de l’équipe.

Il peut être ainsi révélateur de calculer quel pourcentage a "pesé" chaque pilote, s’agissant du nombre de points, dans le résultat global de son équipe. Ceci pour essayer de démontrer par les chiffres l’importance critique d’un pilote dans une équipe particulière ; ou encore pour essayer de voir si une équipe a surperformé (par rapport au potentiel de sa monoplace) grâce au niveau fort, égal et constant de ses deux pilotes ; ou enfin pour cerner si une équipe, qui avait une bonne voiture, aurait pu mieux se classer si son deuxième pilote aurait été plus performant.

Bien entendu il ne s’agit ici que d’une approche comparative ayant des limites. Notamment parce que les circonstances de course (crash, fiabilité, chance globale, arrêts aux stands) ne s’équilibrent pas forcément au cours d’une année. La mesure est aussi plus fragile lorsque les équipes luttent pour des petits points, une seule course pouvant avoir de grandes conséquences. En miroir, les écarts sont naturellement plus élevés dans les écuries de pointe où l’on joue pour de plus gros points.

Red Bull

Les chiffres :

Max Verstappen a inscrit 59,9 % des points de l’équipe, contre 40,1 % pour Sergio Pérez.

L’an dernier : Max Verstappen avait inscrit 67,5 % des points de l’équipe, contre 32,5 % pour Sergio Pérez.

Commentaire : L’importance d’un pilote (Verstappen) chez Red Bull s’est encore accentuée à Milton Keynes en 2022, par rapport à l’an dernier. C’est bien sûr l’effet-miroir d’un plus grand nombre de points au total inscrit par l’équipe ; mais aussi le reflet d’une plus forte domination encore du Néerlandais sur son coéquipier, surtout en deuxième moitié de saison, avec les évolutions qui sont allées dans son sens.

La Max Verstappen-dépendance, quoique relative, a eu également des conséquences claires, à Interlagos, quand le Néerlandais a refusé d’obéir aux consignes d’équipe - lui intimant l’ordre de laisser passer Sergio Pérez : après tout, pourquoi obéir à un ordre contraire, quand une équipe dépend de vous pour le titre pilotes ?

Ferrari

Les chiffres :

Charles Leclerc a inscrit 55,6 % des points de l’équipe, contre 44,4 % pour Carlos Sainz.

L’an dernier, Carlos Sainz avait inscrit 50,9 % des points de l’équipe, contre 49,1 % pour Charles Leclerc.

Commentaire  : Le rapport de force à Maranello, l’an dernier, était le plus équilibré de tout le plateau, et tenait autant à la bonne adaptation de Carlos Sainz à son environnement qu’à la déveine de Charles Leclerc. Cette fois, Carlos Sainz a certes été plus malchanceux que son coéquipier ; mais a surtout pâti d’une bien plus mauvaise adaptation au nouveau règlement aérodynamique de 2022.

Charles Leclerc a dominé son coéquipier, cela se voit dans les chiffres, mais l’écart aurait pu être encore plus grand sans par exemple l’accident du Paul Ricard ou l’erreur commise à Imola. Le plus important est que Charles Leclerc n’ait pas laissé le doute s’installer sur le différentiel de performance entre les deux jeunes loups.

Mercedes

Les chiffres :

George Russell a inscrit 53,4 % des points de l’équipe, contre 46,6 % pour Lewis Hamilton.

L’an dernier, Lewis Hamilton avait inscrit 63,2 % des points de l’équipe, contre 36,8 % pour Valtteri Bottas.

Commentaire : Pour la première fois depuis 2016, Lewis Hamilton a été battu par un coéquipier aux points (c’était alors Nico Rosberg). Ce total est à la fois le symbole de la brillante adaptation de George Russell à son nouvel environnement ; mais encore du « sacrifice » de Lewis au début de l’année, quand il s’agissait de tester des réglages extrêmes sur la W13. Que le rapport de force s’inverse dès cette première année est cependant le signe d’une excellente prestation générale de l’ancien pilote Williams, qu’on ne peut que saluer.

Alpine

Les chiffres :

Esteban Ocon a inscrit 53,2 % des points de l’équipe, contre 46,8 % pour Fernando Alonso.

L’an dernier : Fernando Alonso avait inscrit 52,3 % des points de l’équipe, contre 47,7 % pour Esteban Ocon.

Commentaire : Le rapport de force s’est aussi inversé chez Alpine cette année : les partisans de Fernando Alonso accuseront bien sûr la fiabilité et la malchance, mais le résultat final est aussi la conséquence de la saison très solide et régulière effectuée par le Français. L’écart est relativement contenu chez Alpine néanmoins (c’est même le plus faible du plateau, de peu devant Mercedes), surtout si on le compare avec celui de McLaren : c’est bien parce qu’Alpine a pu compter sur deux pilotes cette année qu’elle a pu terminer 4e au classement des constructeurs…

McLaren

Les chiffres :

Lando Norris a inscrit 76,8 % des points de l’équipe, contre 23,2 % pour Daniel Ricciardo.

L’an dernier, Lando Norris avait inscrit 58,2 % des points de l’équipe, contre 41,2 % pour Daniel Ricciardo.

Commentaire : C’est de très loin le plus gros écart du top 5, et il suffit de comparer le résultat chez McLaren avec celui chez Alpine, pour voir à quel point la saison de Daniel Ricciardo aura été absolument lamentable sur le plan comptable. L’écart déjà important l’an dernier, s’est ainsi creusé en cette année 2022, reflétant la perdition dans laquelle a semblé plonger plusieurs fois Daniel Ricciardo cette année. On comprend ainsi pourquoi il devenait logique, voire nécessaire, de le remplacer l’an prochain du côté de McLaren…

Alfa Romeo

Les chiffres :

Valtteri Bottas a inscrit 89,1 % des points de l’équipe, contre 10,9 % pour Guanyu Zhou.

L’an dernier, Kimi Räikkönen avait inscrit 77,0 % des points de l’équipe, contre 23,0 % pour Antonio Giovinazzi.

Commentaire : C’est tout simplement le plus gros écart sur la grille, cette année. Valtteri Bottas aura su capitaliser sur les points marqués en début d’année pour faire un gros trou au classement avec son rookie de coéquipier. Guanyu Zhou n’aura cependant pas démérité, et l’apparence comptable ne lui rend peut-être pas toute justice ; il a pu en effet s’adapter relativement bien à sa monoplace et a joué, qui plus est de malchance, avec la fiabilité. Il n’en reste pas moins que si Alfa Romeo a fini 6e au classement des constructeurs cette année, c’est grâce au « scoreur » Valtteri. Précisément la raison pour laquelle il avait été engagé.

Aston Martin F1

Les chiffres :

Sebastian Vettel a inscrit 67,7 % des points de l’équipe, contre 32,3 % pour Lance Stroll.

L’an dernier, Sebastian Vettel avait inscrit 55,9 % des points de l’équipe, contre 44,1 % pour Lance Stroll.

Commentaire : Grâce à une fin de saison en trombe notamment, Sebastian Vettel a réussi à creuser l’écart sur son coéquipier par rapport à l’an dernier, et à quitter la F1 ainsi la tête haute. Lance Stroll n’a certes pas été aidé par une série de 10e places sur le plan comptable, mais Sebastian Vettel aura fait la différence plus nettement quand il put marquer des points, comme à Bakou avec une 6e place. Mais quel sera l’écart l’an prochain pour Lance Stroll face à Fernando Alonso… ?

Haas F1

Les chiffres :

Kevin Magnussen a inscrit 67,6 % des points de l’équipe, contre 32,4 % pour Mick Schumacher.

L’an dernier, Haas n’avait pas inscrit de points.

Commentaire : Une domination de deux tiers / un tiers pour Haas F1. C’est du même ordre que celle que l’on retrouve chez Aston Martin F1 au classement des constructeurs, ou chez AlphaTauri. On aura noté que Aston Martin F1 n’a pas décidé d’écarter Lance Stroll, ou AlphaTauri, Yuki Tsunoda… De quoi bien sûr faire encore ruminer Mick Schumacher, qui a bien l’impression qu’on ne lui a pas laissé assez de temps pour s’exprimer.

AlphaTauri

Les chiffres :

Pierre Gasly a inscrit 65,7 % des points de l’équipe, contre 34,3 % pour Yuki Tsunoda.

L’an dernier, Pierre Gasly avait inscrit 77,5 % des points de l’équipe, contre 22,5 % pour Yuki Tsunoda.

Commentaire : L’an dernier, l’écart chez AlphaTauri était le plus élevé de la grille… cette année, l’écart demeure important mais s’est nettement resserré entre les deux pilotes de Faenza, reflétant un rapport de force effectivement plus équilibré pilotes. Nul doute que le transfert chez Alpine, l’an prochain, d’un Pierre Gasly un peu en bout de parcours chez AlphaTauri, lui fera du bien… car qui sait quel aurait été l’écart en 2023 ?

Williams

Les chiffres :

Alexander Albon a inscrit 50 % des points de l’équipe, Nicholas Latifi 25 % et Nyck de Vries 25 %.

L’an dernier, George Russell avait inscrit 69,6 % des points de l’équipe, contre 30,4 % pour Nicholas Latifi.

Commentaire : Ce total est bien sûr le plus fragile à interpréter, notamment parce que Williams a inscrit peu de points, et qui plus est avec trois pilotes. Il est cependant rare qu’un pilote n’ayant disputé qu’un seul Grands Prix ait inscrit autant de points qu’un pilote qui a disputé les 21 autres bien évidemment !

Récapitulatif :

Red Bull : Max Verstappen a inscrit 59,9 % des points de l’équipe, contre 40,1 % pour Sergio Pérez.

Ferrari : Charles Leclerc a inscrit 55,6 % des points de l’équipe, contre 44,4 % pour Carlos Sainz.

Mercedes : George Russell a inscrit 53,4 % des points de l’équipe, contre 46,6 % pour Lewis Hamilton.

Alpine : Esteban Ocon a inscrit 53,2 % des points de l’équipe, contre 46,8 % pour Fernando Alonso (plus faible différentiel sur la grille).

McLaren : Lando Norris a inscrit 76,8 % des points de l’équipe, contre 23,2 % pour Daniel Ricciardo.

Alfa Romeo : Valtteri Bottas a inscrit 89,1 % des points de l’équipe, contre 10,9 % pour Guanyu Zhou (plus grand différentiel sur la grille).

Aston Martin : Sebastian Vettel a inscrit 67,7 % des points de l’équipe, contre 32,3 % pour Lance Stroll.

Haas : Kevin Magnussen a inscrit 67,6 % des points de l’équipe, contre 32,4 % pour Mick Schumacher.

AlphaTauri : Pierre Gasly a inscrit 65,7 % des points de l’équipe, contre 34,3 % pour Yuki Tsunoda.

Williams : Alexander Albon a inscrit 50 % des points de l’équipe, Nicholas Latifi 25 % et Nyck de Vries 25 %.

Mercedes F1

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos