Bilan F1 2023 de mi-saison : Red Bull

Verstappen et Pérez reçus 12/12 jusqu’à l’été

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 août 2023 - 17:34
Bilan F1 2023 de mi-saison : Red (...)

En cette période de pause estivale, Nextgen Auto fait le point sur ce qu’ont accompli les équipes lors des 12 premières courses de la saison 2023 de F1. Faits marquants, difficultés, statistiques : nous revenons sur le début de saison des dix structures qui composent le peloton.

Le début de saison de Red Bull a battu des records de domination en F1 : Avec 12 victoires consécutives pour ouvrir la saison, en autant de courses donc, et 13 de suite au total en comptant Abu Dhabi 2022, l’équipe de Milton Keynes a effacé des tablettes les chiffres pourtant exceptionnels de McLaren en 1988.

Il aura quand même fallu attendre 35 ans pour voir deux records de domination d’une équipe battus, et cela s’est fait grâce à une RB19 conçue pour être une bête de course. Bien sûr, l’équipe a signé dix pole positions en course et deux sur les Sprints, ce qui montre ses capacités sur un tour.

Mais c’est le dimanche que la RB19 - en particulier aux mains de Max Verstappen - a brillé lors des 12 premiers week-ends de Grand Prix. Son DRS ultra efficace est l’assurance de remontées solides, sinon stratosphériques, comme ce fut le cas pour Verstappen à Djeddah et Miami, ou pour Sergio Pérez en Autriche.

Red Bull n’a laissé que des miettes à ses adversaires cette année, avec deux pole positions pour Charles Leclerc à Bakou (Sprint + course), une à Spa grâce à la pénalité infligée à Max Verstappen, et une pole position pour Lewis Hamilton en Hongrie.

En course, Red Bull n’a pas trouvé d’adversaire à sa taille et se contente d’enchaîner les succès. Aucune des 12 courses et aucun des trois Sprints n’a échappé à l’équipe dirigée par Christian Horner, qui a régulièrement parlé en Belgique de sa "fierté" de voir l’équipe arriver invaincue à la pause estivale.

La fin de saison pourrait s’avérer plus délicate pour Red Bull, qui devra composer avec un temps de développement toujours limité par sa première place et sa pénalité consécutive au dépassement budgétaire de 2021.

Cependant, l’avance est conséquente sur les autres équipes, qui alternent les rôles en tant que deuxième force du plateau. Aussi, il est difficile d’imaginer Verstappen et Red Bull ne pas être titrés en fin de saison. Toutefois, l’exploit que représenterait le fait de gagner 22 courses cette saison semble encore très difficile à réaliser pour le team.

Statistiques :

 12 victoires (10 pour Verstappen, 2 pour Pérez)
 3 victoires de Sprint (2 pour Verstappen, 1 pour Pérez)
 10 pole positions (8 pour Verstappen, 2 pour Pérez)
 8 meilleurs tours (6 pour Verstappen, 2 pour Pérez)
 19 podiums (12 pour Verstappen, 7 pour Pérez)
 503 points (314 pour Verstappen, 189 pour Pérez)
 5 doublés

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos