Formule 1

Bilan de mi-saison 2019 : Nico Hülkenberg

Un peu en retrait, surtout en qualifications

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 août 2019 - 12:06
Bilan de mi-saison 2019 : Nico (...)

Pour sa troisième saison chez Renault, Nico Hülkenberg a vu arriver à ses côtés chez Renault un client de taille en la personne de Daniel Ricciardo. Et plus que jamais, l’Allemand savait qu’il lui faudrait se battre en interne avant de réfléchir à un objectif plus global.

Après un très bon début de saison en Australie, où il a terminé septième, il pensait avoir bien lancé sa saison. Malheureusement, il a connu plusieurs mésaventures, que ce soit en termes de rythme de sa monoplace ou sur le plan de la fiabilité. En a résulté une série de 5 courses sans points, jusqu’à Montréal.

Au Canada, Hülkenberg a fait un beau week-end, mais dans l’ombre de Ricciardo, qualifié quatrième et arrivé sixième, devant lui. De nouveau dans les points en France, ainsi qu’en Grande-Bretagne, l’Allemand pouvait prétendre à un podium sous le déluge de l’Allemagne, après une bonne stratégie en début de course, mais il a écrasé sa voiture dans les barrières de l’avant-dernier virage de Hockenheim.

S’il n’est pas entièrement à blâmer pour cela - les conditions de la piste ayant aussi coûté leur course à plusieurs têtes d’affiche - Hülkenberg semble avoir agacé Cyril Abiteboul en manquant un résultat qui était à portée. Une performance qui est mal tombée alors que l’Allemand doit encore assurer son contrat pour l’an prochain, et qu’il pourrait être la première victime du choix de Mercedes entre Esteban Ocon et Valtteri Bottas.

Statistiques :

14e du championnat avec 17 points
2 abandons

Comparatif avec Daniel Ricciardo :

Course : 5/3 en faveur de Hülkenberg (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 8/4 en faveur de Ricciardo

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less