Formule 1

Bilan de mi-saison 2019 : Antonio Giovinazzi

Un dur apprentissage mais des progrès visibles

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 août 2019 - 12:35
Bilan de mi-saison 2019 : Antonio (...)

Lorsqu’il est arrivé à Melbourne, pour le Grand Prix d’Australie 2019, Antonio Giovinazzi n’avait pas disputé une course de Formule 1 depuis le mois d’avril 2017, et n’avait pas disputé une course dans n’importe quelle discipline depuis le mois de juin 2018. Une situation difficile qui lui a demandé de se remettre dans le bain.

Entre les débuts difficiles de la saison, avec une équipe Alfa Romeo très occupée à faire remonter dans la hiérarchie sa monoplace, conçue pour être efficiente, au détriment de l’efficacité de ses performances, et un coéquipier toujours à l’affût du moindre point à marquer, Giovinazzi a eu fort à faire.

En qualifications, il a vite été clair que la partie allait être plus simple pour lui, puisqu’il a commencé à faire jeu égal avec Kimi Räikkönen à Bakou, et qu’il est parvenu à le battre à quatre reprises au fil de la saison. Du côté des courses, en revanche, le tableau n’est pas le même, et Giovinazzi n’a battu le Finlandais qu’une seule fois lorsque les deux hommes ont terminé tous les deux.

Malgré un rythme plus lent et une gestion plus compliquée de la performance à long terme, le membre de la Ferrari Driver Academy continue de progresser et a réussi à inscrire un point en Autriche. C’était aussi le cas en Allemagne, avec son meilleur résultat en F1, mais une disqualification l’en prive pour le moment, en attendant un éventuel appel. Avec un contrat d’un an pour l’instant, Giovinazzi devra confirmer en seconde partie de saison sa capacité à se rapprocher de Räikkönen.

Statistiques :

18ème du championnat avec 1 point
1 abandon

Comparatif avec Kimi Räikkönen :

Course : 10/1 en faveur de Räikkönen (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 8/4 en faveur de Räikkönen

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less