Formule 1

Bilan de mi-saison 2019 : Alfa Romeo Racing

Quelques mois en dents de scie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 août 2019 - 12:07
Bilan de mi-saison 2019 : Alfa (...)

Après la spectaculaire remontée effectuée par Alfa Romeo Racing lors de la saison 2018, où l’équipe s’appelait encore Sauber, beaucoup attendaient la structure suisse au tournant en 2019, surtout après qu’elle avait annoncé le recrutement de Kimi Räikkönen, en provenance de Ferrari, pour cette année.

Reposant sur un concept similaire à celui de la Ferrari, avec peu d’appui et une efficience aéro basée sur le peu de traînée, notamment générée au niveau de l’aileron avant, la C38 peine à offrir un compromis satisfaisant à ses pilotes, Räikkönen et Antonio Giovinazzi, sur tous les circuits.

Malgré tout, le Finlandais remplit à merveille son rôle et déniche toute place possible dans le top 10. C’est un peu plus dur pour Giovinazzi, mais l’équipe peut encore aisément espérer remonter à la cinquième place du classement des constructeurs, puisqu’elle n’a que 11 points de retard sur Toro Rosso, qui l’occupe actuellement.

Pour cela, de nombreuses évolutions sont amenées et la monoplace semble devenir plus versatile. Attention toutefois à bien négocier la transition technique à venir, puisque le directeur du département, Simone Resta, va repartir chez Ferrari et être remplacé par Jan Monchaux. Il faudra alors réussir à poursuivre dans le bon sens pour permettre à l’équipe de garder le cap qu’elle semble avoir pris.

Statistiques :

7e du championnat avec 32 points
1 abandon

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less