Bilan de la saison 2021 : Haas Ferrari

L’écurie américaine partait de trop loin

Recherche

Par Paul Gombeaud

12 janvier 2022 - 18:00
Bilan de la saison 2021 : Haas (...)

Depuis sa belle cinquième place au championnat en 2018, Haas F1 n’a cessé de se rapprocher du fond de grille, touchant les limites de son modèle sportif et économique. Pour 2021, elle décidait d’aligner deux débutants avec Mick Schumacher, champion en titre de Formule 2, et Nikita Mazepin dont la présence en F1 a fait couler beaucoup d’encre.

Avec un line-up aussi inexpérimenté et une voiture vieillissante ne présentant pas ou peu d’évolution par rapport à 2020, difficile d’attendre quoi que ce soit de la part de la structure dirigée par Günther Steiner. Et disons le tout de suite, ce fut un vrai cauchemar...

La saison

Le ton est donné dès les premières courses et les Haas semblent condamnées à évoluer en fond de peloton loin, très loin de la concurrence. Schumacher et Mazepin sont abonnés à la dernière ligne de la grille presque systématiquement. Et si le jeune Allemand parvient par moment tirer le meilleur de sa monoplace, non sans quelques accidents tout de même, Mazepin semble quant à lui en très grande difficulté et se fait davantage remarquer par ses erreurs ou le non respect des drapeaux bleus en course.

Les courses se suivent et se ressemblent toute la saison, la monoplace ne recevant aucune évolution permettant d’inverser la tendance. La VF-21 est dépassée et contrairement à 2020, Williams et Alfa Romeo sont désormais plus proches du milieu de grille et laissent les Haas évoluer seules comme si elles provenaient d’une autre catégorie.

Dans une saison sans résultat notable, notons tout de même la présence en Q2 en France et en Turquie de Mick Schumacher, une prouesse compte tenu du matériel à sa disposition. L’Allemand signe également le meilleur résultat en course de Haas F1 en terminant douzième en Hongrie, un Grand Prix marqué par de très nombreux abandons.

La fin de saison est un peu moins désastreuse et tout en restant l’équipe la moins performante, Haas se rapproche davantage d’équipes telles que Williams ou Alfa Romeo, probablement tournées vers le développement des monoplaces 2022.

Bilan

Il est difficile de retenir beaucoup de positif de la saison de Haas F1 tant l’écurie aura évolué loin du reste du plateau. Mick Schumacher a par moments montré de belles choses mais il reste difficile de l’évaluer tant son coéquipier Mazepin n’aura pas été au niveau. Le Russe n’a jamais comblé l’écart avec l’Allemand en qualifications et affichait régulièrement des déficits de plusieurs dixièmes voire au delà de la seconde. Notons également que l’ambiance au sein de l’équipe a semblé délétère et que de nombreux membres ont quitté le navire en course de saison.

Il faut maintenant espérer que l’équipe saura profiter des règlements de 2022 sensés uniformiser le niveau des monoplaces pour refaire une partie de son retard. Le chantier s’annonce important mais on est jamais à l’abris d’une bonne surprise. Mick Schumacher sera encore là ainsi que Nikita Mazepin, qui devra sérieusement élever son niveau de jeu.

Statistiques

10ème du championnat constructeurs sans point marqué (9ème avec 3 points en 2020)
Meilleur résultat en course : 12ème (9ème en 2020)
Meilleure qualification : 14ème (14ème en 2020)
Bilan des qualifications : 42 Q1, 2 Q2, 0 Q3

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos