Bilan de la saison 2021 : Ferrari

La Scuderia a su progresser lors d’une année de transition

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 janvier 2022 - 12:30
Bilan de la saison 2021 : Ferrari

Après une année 2020 que l’on peut qualifier de désastreuse considérant ses standards habituels, la Scuderia Ferrari savait qu’elle n’aurait pas un rôle à jouer dans la course au titre en 2021 mais espérait au minimum retrouver des couleurs et lutter pour la troisième place du championnat des constructeurs.

Sebastian Vettel est parti chez Aston Martin et est remplacé par Carlos Sainz, qui sera donc le nouveau coéquipier de Charles Leclerc. Affichant son duo de pilotes le plus jeune depuis des années, la Scuderia espérait créer une nouvelle dynamique avant de basculer sur les nouveaux règlements de 2022.

La saison

La SF21 s’affiche immédiatement comme une monoplace bien plus performante que sa devancière et les pilotes Ferrari peuvent lutter pour les gros points en course. Leclerc est logiquement le pilote le plus en vue de l’équipe en début de saison et échoue au pied du podium à plusieurs reprises. Sainz est loin de démériter et parmi les pilotes ayant changé d’équipe à l’intersaison, il semble être celui qui s’adapte le mieux à sa nouvelle monoplace.

A Monaco, Leclerc réalise une brillante pole position à domicile mais malheureusement, il se crashe lors de sa deuxième tentative en Q3 et doit finalement déclarer forfait pour la course, un véritable crève-cœur. Sainz parvient à calmer la déception de Ferrari en terminant deuxième de la course, signant son premier podium en rouge et le premier de la Scuderia en 2021. Leclerc signe quant à lui une deuxième pole consécutive en Azerbaïdjan mais doit s’incliner face à Gasly en toute fin de course pour le podium.

A Silverstone, Leclerc prend la tête de la course lors du premier tour suite à l’accrochage entre Hamilton et Verstappen. Malheureusement pour lui, le Monégasque est impuissant face à la remontée de la Mercedes et il doit rendre les armes à trois tours du but. Sainz monte lui sur la boîte en Hongrie, après que Vettel ait été disqualifié de la course, avant de récidiver en Russie. L’Espagnol est une véritable surprise en 2021 et obtiendra quatre des cinq podiums de Ferrari, en plus de coiffer Leclerc sur le fil au championnat des pilotes.

La Scuderia introduit une évolution majeure sur son moteur à partir de la Turquie et en profite pour prendre le dessus sur sa rivale McLaren au classement, puisqu’elle gardera la troisième place jusqu’à la fin de la saison. Leclerc et Sainz sont systématiquement dans les points et forment un duo très régulier et efficace. L’Espagnol s’offrira même un quatrième et dernier podium personnel lors de l’ultime course à Abu Dhabi.

Bilan

Contrairement à McLaren ou Alpine F1, Ferrari achève la saison 2021 sans victoire mais termine malgré tout troisième du championnat derrière Mercedes et Red Bull. Grâce à un excellent duo de pilotes et un nouveau moteur introduit en fin de saison, la Scuderia a affiché une très belle progression par rapport à 2020.

Ce nouveau moteur est d’ailleurs prometteur en vue de 2022, même si la concurrence ne va pas rester les bras croisés. Il faudra maintenant que l’équipe italienne développe un très bon châssis et qui sait, elle pourrait bien se mêler à la lutte pour le titre cette année.

Statistiques

 3ème du championnat des constructeurs avec 323,50 points (6ème avec 131 points en 2020)
 Meilleur résultat en course : 2ème (2ème en 2020)
 5 podiums (3 en 2020)
 2 pole positions (meilleure qualification en 2020 : 4ème)
 Bilan des qualifications : 0 Q1, 11 Q2, 33 Q3

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos