Formule 1

Bilan de la saison 2021 - 12e : Daniel Ricciardo

Une victoire qui ne cache pas ses difficultés

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 janvier 2022 - 18:00
Bilan de la saison 2021 - 12e : (...)

Cette année, nous avons décidé de classer les pilotes par ordre pour leur bilan de fin de saison. Nous allons ainsi publier les 20 bilans dans l’ordre inverse du classement que la rédaction de Nextgen-Auto a établi en notant les pilotes.

A l’image d’un Sergio Pérez chez Red Bull, Daniel Ricciardo semblait lancer sa saison de manière plutôt solide, avec deux meilleures qualifications que son équipier Lando Norris à Bahreïn et Imola.

Les quatre premières courses ont vu Ricciardo rentrer dans les points, ce qui était plutôt satisfaisant. Cependant, la comparaison avec Lando Norris n’était pas flatteuse, le Britannique signant trois top 5 dont un podium.

Par la suite, Ricciardo a connu des courses difficiles, notamment à Monaco et en Styrie où il a été transparent. En Hongrie, il a également raté la possibilité d’un bon résultat en terminant en fond de classement alors que les rebondissement laissaient de la place place aux seconds couteaux.

En deuxième partie de saison, l’Australien a sauvé sa saison avec un week-end très solide en Italie. Qualifié cinquième, il a terminé troisième de la Qualification Sprint et a profité de la pénalité de Valtteri Bottas pour s’élancer en première ligne.

Il a profité d’un bon départ pour prendre le commandement, et ne l’a lâché qu’à l’occasion de la salve d’arrêts aux stands. Rattrapé par Lando Norris en fin de course, il économisait ses pneus et l’a prouvé en s’emparant du meilleur tour dans la dernière boucle, et gagnant sa huitième course en carrière.

Après cela, il n’a pas réussi de grands résultats, à cause notamment d’une McLaren moins en verve, mais a profité des dernières courses de la saison pour se rapprocher de Norris à plusieurs reprises.

Malgré sa victoire, la saison de Ricciardo a été totalement éclipsée par celle de son équipier, et il devra se rapprocher du Britannique cette année. N’oublions pas que l’ancien pilote Red Bull a déjà 32 ans, et qu’il se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins.

Statistiques

 8e du championnat avec 115 points
 1 victoire
 1 podium
 1 meilleur tour

Comparatif avec Lando Norris

Course : 14/6 en faveur de Norris (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 15/7 en faveur de Norris

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less