Formule 1

Bernie Ecclestone manque à la F1 ’sur certains points’

L’avis de Christian Horner

Recherche

Par Olivier Ferret

12 mars 2019 - 11:52
Bernie Ecclestone manque à la F1 (...)

Christian Horner a souligné hier que Niki Lauda manquait beaucoup à Mercedes. Mais ce n’est pas le seul homme dont l’absence se fait remarquer dans le paddock.

Le patron de Red Bull aimait en effet beaucoup Bernie Ecclestone, même si l’approche de Cahse Carey est plus conventionnelle et corporate pour un sport mondial et globalisé que la Formule 1.

"Chase Carey est un peu comme Theresa May, pour gérer le Brexit. Il doit trouver un accord qui ne satisfait personne totalement pour la Formule 1 du futur, et l’horloge tourne," explique Horner.

"Bernie était un dictateur et, de ce côté, c’est ce dont le sport a parfois besoin sur certains points."

Horner s’attend même à revoir Ecclestone un jour en F1, même s’il a aujourd’hui 88 ans.

"Vous ne savez jamais avec lui. Peut-être qu’un jour il décidera de racheter la Formule 1 ! Il est toujours en grande forme, il reste proche des équipes, des promoteurs, des gouvernements."

"Liberty a réglé les domaines où il était faible, comme la communication sur les supports numériques et l’utilisation des nouvelles technologies. Mais pour négocier un accord, il n’y a personne de meilleur que Bernie !"

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less