Formule 1

Ben Sulayem : Hamilton n’est pas encore prêt à parler

Le Président de la FIA fait le point sur Abu Dhabi et ses conséquences

Recherche

Par Olivier Ferret

2 janvier 2022 - 11:07
Ben Sulayem : Hamilton n’est pas (...)

Mohammed Ben Sulayem, le nouveau Président de la FIA a assisté à son premier grand événement sportif depuis sa nomination, le prologue du Rallye Dakar 2022.

Interrogé par les médias sur le début de son mandat, il a évidemment été questionné sur les évènements d’Abu Dhabi et le déroulement de l’enquête lancée suite aux controverses.

"J’ai été élu il y a tout juste deux semaines, mais j’ai étudié tous les faits. Nous avons un sport dynamique et les règles doivent aussi être dynamiques. Les règles doivent toujours être améliorées, incident ou non. Le développement du sport automobile va très vite et il faut s’y adapter, mais en étant proactif plutôt que réactif."

"Des décisions seront prises pour aller de l’avant, sans pression de qui que ce soit. Mais cela ne veut pas dire que nous n’allons pas analyser les règles et apporter les améliorations nécessaires. Les règles sont écrites par les humains, pas par les dieux, elles doivent donc aussi être élaborées par les hommes."

Ben Sulayem a dit qu’il avait fait attention à l’absence de Lewis Hamilton au Gala FIA. Des sanctions étaient évoquées. A-t-il pu lui parler d’Abu Dhabi et de ses ressentiments envers la FIA ?

"Je lui ai envoyé des messages, oui, je pense qu’il n’est pas encore prêt à 100% à parler de ce qui s’est passé et je comprends sa position, mais il y a aussi des règles qui doivent être acceptées par tous les pilotes. Pour moi, il n’y a pas d’équipe ou de pilote en particulier, par respect pour l’intégrité de la FIA."

"Mais je ne peux pas juger avant d’avoir toutes les données et la première chose à mon agenda est d’analyser en profondeur ce qui s’est passé à Abu Dhabi. En fin de compte, nous sommes tous humains et le stress et la pression étaient là. Je pense que tout ira bien. Il faut regarder plus vers l’avenir que vers le passé."

Pense-t-il qu’il va arrêter de courir ?

"Non, je ne pense pas, ce sont des rumeurs... A-t-il déclaré qu’il ne roulerai pas ? Justement, non, quand on est pilote, on parle pour soi et on ne laisse pas les autres parler pour vous."

"Toto Wolff a émis des doutes, bon, j’espère que ce ne sera pas le cas, Lewis est une partie importante du sport et de la F1, ses exploits. Max Verstappen est là... Je suis sûr que nous aurons une F1 très excitante la saison prochaine."

Mercedes

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less