Formule 1

Ben Sulayem garde confiance lorsqu’il s’agit de la crédibilité de la FIA

La controverse d’Abu Dhabi a secoué l’institution

Recherche

Par Olivier Ferret

19 décembre 2021 - 12:00
Ben Sulayem garde confiance lorsqu’il

La nouveau président de la FIA, Mohammed ben Sulayem est bien conscient des défis auxquels il va être confronté dans son rôle, à un moment où la crédibilité de l’instance dirigeante a été mise en doute, suite à la fin la course à Abu Dhabi.

Tous les regards noirs se sont dirigés vers la FIA pour cette fin de saison exceptionnelle en F1 qui s’est terminée par une polémique du fait de la Fédération et non des deux équipes en lice.

Ben Sulayem s’est engagé à se retirer d’autres responsabilités en dehors de la FIA dans le but de l’aider à se concentrer sur cette nouvelle tâche et ce premier problème de taille à résoudre.

"Si vous me parlez de la crédibilité de la FIA, oui, nous reposons sur de bonnes structures, et avec de bonnes équipes," assure-t-il déjà dans un premier temps.

"Mais il y a toujours une place pour l’amélioration. Nous devons juste chercher où nous pouvons nous améliorer."

"Une chose est que je vais me consacrer, et je ne vais pas avoir d’autre travail que celui de Président de la FIA."

"J’ai démissionné de toutes mes autres responsabilités. Je ne ferai rien d’autre. Et je ne serai donc pas un fardeau pour la FIA en ayant d’autres affaires à gérer."

"Je vais me concentrer avec passion, avec la bonne équipe, et j’ai une bonne équipe, pour avoir une équipe encore meilleure. Voilà pourquoi la FIA est crédible."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less