Ben Sulayem assure ne pas viser Hamilton en particulier

Le président de la FIA met les choses au clair

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2022 - 08:34
Ben Sulayem assure ne pas viser (...)

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, assure avoir de très bonnes relations avec Lewis Hamilton, le pilote Mercedes F1.

Alors que la FIA souhaite réaffirmer son autorité et imposer le strict respect de certaines règles comme l’interdiction du port de certains bijoux en F1, beaucoup dans le paddock ont considéré ces prises de position comme une manière de "faire payer" à Hamilton le fait d’avoir critiqué et snobé le gala de remise des prix l’an dernier, après la finale controversée à Abu Dhabi.

Ben Sulayem assure pourtant qu’il n’y a aucune action visant spécifiquement le septuple champion du monde.

"Après le Brésil l’an dernier, je lui ai souhaité tout le meilleur alors qu’il prenait l’avion pour rentrer chez lui. Vous pouvez demander à Toto Wolff à quel point je l’ai soutenu."

"J’étais libre à l’époque parce que je n’étais pas président. Je voulais vraiment qu’il remporte ce huitième titre, car les records sont là pour être battus."

"Les gens disent que j’ai fait ce que Lewis et Toto voulaient en virant Michael Masi de son poste."

"Faire ça pour eux et ensuite faire des choses contre eux ? Vraiment, ça n’a aucun sens de lancer des choses comme celles-ci dans les médias. Il n’y a aucun plan."

"Concernant les bijoux, Lewis a vu un médecin à Miami pour discuter du problème des bijoux - et, devinez quoi, c’était un médecin britannique. Je dis simplement que les règles sont là. Ce n’est pas à moi de décider des mérites de la science - c’est aux médecins."

"J’aimerais que Lewis soit un modèle, un ambassadeur, pour envoyer le bon message à tous les jeunes pilotes afin d’éviter une tragédie. Nous devons utiliser son aura pour cette bonne cause."

FIA

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos