Formule 1

Belle 8e place pour Kimi, Giovinazzi sans radio au moment décisif

Alfa Romeo compte 7 points désormais

Recherche

Par Alexandre C.

26 septembre 2021 - 19:20
Belle 8e place pour Kimi, Giovinazzi

En chaussant les intermédiaires six tours avant la fin, Kimi Räikkönen a clairement fait un pari payant : le pilote Alfa Romeo a ainsi pu grimper dans le top 10 et finir à la 8e place. Il s’agit de son meilleur résultat en F1 depuis le Brésil 2019 : pas mal pour son come-back après 2 Grands Prix d’absence !

« C’est un bon résultat pour lequel nous nous sommes battus. Nous pouvions suivre nos rivaux sur le sec mais les dépasser n’était pas facile, surtout dans les trains DRS. Au final, nous avons pris la bonne décision concernant les pneus : je pensais que ça devenait trop humide et nous avons choisi de rentrer aux stands, ce qui nous a vraiment aidé à la fin. Nous avons fait du mieux que nous pouvions et nous avons quelques points pour le montrer. »

Antonio Giovinazzi a chaussé les inters trois tours après son coéquipier : c’était le mauvais choix. Désormais chez Alfa Romeo, Kimi Räikkönen est entré 3 fois dans les points et l’Italien seulement une fois. Mais Antonio Giovinazzi a une excuse et elle était de taille : il n’avait pas de radio durant toute la course !

« C’était une course mouvementée avec beaucoup d’événements. J’ai été percuté dans le deuxième virage et j’ai perdu quelques places à cet endroit : de plus, j’étais sans radio dès le premier tour, il était donc impossible de communiquer avec l’équipe. L’après-midi a été difficile, surtout lorsque la pluie a commencé en fin de course et que je n’ai pas pu communiquer avec les stands pour le changement de pneus. Je suis content du résultat de l’équipe, mais j’ai déjà hâte d’être en Turquie. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, se satisfait de ce résultat qui permet à Alfa Romeo de compter désormais 7 unités au classement des constructeurs (Williams en a 23).

« La course s’est avérée très excitante et nous repartons avec un bon nombre de points. Malgré un samedi difficile, nous avons abordé la course avec un optimisme tranquille car nous savions que nous serions en mesure de nous battre. Kimi a pris un bon départ, tandis qu’Antonio a été touché et a dû remonter de l’arrière. Il a participé à quelques bonnes bagarres et a fait quelques beaux dépassements - d’autant plus qu’il n’avait pas de radio. Kimi a pu rester avec Ocon pendant la plus grande partie de la course, juste en dehors des points, et quand la pluie est arrivée, nous avons fait le bon choix pour nous arrêter. »

« C’est un bon résultat, une récompense pour le travail que nous avons fait jusqu’à présent et un regain de confiance avant la prochaine course en Turquie, dans deux semaines. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less