Formule 1

Battre Ferrari ? Même Ricciardo et Norris n’y croient plus trop...

Une situation difficile pour McLaren

Recherche

Par Alexandre C.

18 novembre 2021 - 16:11
Battre Ferrari ? Même Ricciardo et (...)

Patatras pour McLaren : en l’espace de quelques courses, Ferrari a creusé une belle avance (31,5 points) au classement des constructeurs et file vers la 3e place.

A Interlagos encore, Daniel Ricciardo n’a pas vu l’arrivée (fin d’une série de 34 arrivées consécutives) et Lando Norris n’a marqué qu’un point. Pour faire vivre encore l’espoir d’une 3e place, l’Australien le sait, il faut que McLaren remette sérieusement les pendules à l’heure ce week-end au Qatar.

« C’est un peu plus tendu maintenant, c’est sûr. Ce n’est pas fini jusqu’à ce que ce soit fini, mais [Ferrari] a vraiment capitalisé sur les deux derniers week-ends, quand nous avons tous les deux eu des incidents dans le premier tour. Et évidemment, la voiture de tête [Lando Norris] a eu un incident au premier tour, ce qui a fait très mal. »

Pour autant selon Daniel Ricciardo, cette 3e place de Ferrari serait en somme toute logique vu les différences de performance avec McLaren.

« Si l’on regarde l’ensemble de la saison, Ferrari a été là dès la première course. Ils ont eu quelques poles [à Monaco et Bakou] ainsi qu’en début de saison. Je ne veux pas dire... nous ne sommes pas encore en train de concéder [la 3e place], mais je pense que nous avons bien su continuer à nous battre jusqu’à maintenant. »

« Mais nous devrons certainement faire un meilleur week-end qu’eux [au Qatar] si nous voulons vraiment avoir une chance. Nous allons continuer à faire notre travail et nous espérons obtenir quelques points de plus que ceux obtenus ces deux derniers week-ends. »

Losail conviendra-t-il heureusement plus à McLaren que Mexico ou Interlagos ? Daniel Ricciardo l’espère...

« J’ai testé le circuit dans le simulateur. C’est évidemment un circuit que je ne connais pas, je ne l’avais jamais fait sur le simulateur ou quoi que ce soit avant. J’ai apprécié. »

« C’est assez rapide, il y a beaucoup de virages en quatrième, cinquième et sixième vitesse, j’espère que ça nous convient. Je pense que nous sommes corrects dans les virages rapides, mais nous verrons bien. Je suis excité à l’idée de conduire sur un nouveau circuit. Je l’ai regardé en MotoGP pendant de nombreuses années, alors c’est cool de pouvoir conduire ici maintenant. »

Norris doute aussi…

Sans concéder déjà la défaite, Lando Norris reconnaît aussi que ce sera très difficile pour McLaren, surtout si les erreurs ou défaillances de Mexico et d’Interlagos se reproduisent à Losail. Au passage le Britannique reconnaît sa faute dans l’incident avec Carlos Sainz au Brésil.

« Bien sûr, c’est possible, mais c’est évidemment de plus en plus difficile, et de façon réaliste, nous sommes dans une position beaucoup plus difficile que nous ne l’avons jamais été cette saison. »

« Ces dernières semaines, Ferrari a fait du très bon travail, ils ont maximisé leurs courses comme nous l’avons fait dans la première moitié de la saison et nous avons, je suppose, fait quelques erreurs ici et là - et mon erreur au Brésil le week-end dernier n’a certainement pas aidé toute cette situation. »

« Mais nous avons encore une chance, bien sûr je pense que ces prochains circuits vont nous convenir un peu plus que les Ferrari, donc ce sera le moment pour nous d’essayer de gagner quelques points. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less