Formule 1

Au jeu du trafic, Räikkönen s’en est sorti, Giovinazzi s’est fait piéger

Une qualification tout de même satisfaisante pour Alfa Romeo

Recherche

Par Alexandre C.

5 septembre 2020 - 19:07
Au jeu du trafic, Räikkönen s’en est (...)

14e de la Q2, et deuxième meilleur représentant de Ferrari derrière Charles Leclerc, Kimi Räikkönen a sans doute maximisé le potentiel de son Alfa Romeo ce samedi en qualifications. Fort logiquement, il s’avoue satisfait de ce résultat – un moindre mal sur cette piste rapide de Monza.

« Nous pouvons être heureux de ce résultat, même si je pense que nous aurions pu être au moins un peu plus haut. Lors de mon premier relais, l’équilibre de la voiture était très bon, mais lors de mon dernier run avec des pneus neufs, j’ai eu du sous-virage. En tout cas, nous prenons ce résultat et nous nous battrons à partir de là : j’espère que ce sera un peu plus facile en partant d’aussi haut. Nous savions que la Q1 allait être désordonnée et qu’il serait important d’être au bon endroit au bon moment : ce n’est pas la première fois que cela se produit ici et ce ne sera certainement pas la dernière. Cela ressemblait plus à un départ de course qu’à une qualification, mais c’est comme ça que ça se passe. Ce sera intéressant de voir ce que la course nous réserve : nous avons eu quelques difficultés sur les longs relais hier, mais la voiture a fait un pas en avant, alors espérons que nous serons plus forts demain. Nous ferons de notre mieux et nous verrons où nous finirons. »

Kimi Räikkönen a aussi blanchi Esteban Ocon, qui a été soupçonné par la FIA de bloquer l’Alfa Romeo, ainsi qu’une Williams, en F1.

« Je ne sais pas sur quoi ils veulent enquêter. On a le droit de faire la course à la fin, et la seule chose, c’est qu’il m’a tassé, mais je ne sais pas. »

« Au final, personne n’a rien fait de mal. C’est juste arrivé pour essayer de commencer le tour en étant près de l’autre. C’est ce qui arrive parfois. »

Plus loin sur la grille, à la 18e place seulement, Antonio Giovinazzi ne mâchait pas sa déception.

« C’est un résultat décevant dans une séance de qualification difficile. Nous savions qu’il en serait ainsi car l’aspiration peut faire une énorme différence : nous avons fait de notre mieux mais ce n’était pas suffisant. Le dernier tour est celui où il faut tout mettre ensemble, mais malheureusement je me suis retrouvé coincé dans le trafic à la fin de la Q1 et je n’ai pas pu améliorer mon temps : ce n’est pas génial mais maintenant il faut se concentrer sur demain. Commencer vers l’arrière de la grille ne sera pas facile, mais nous devons essayer ; nous avons fait quelques changements ce matin pour améliorer notre rythme de course et nous espérons que cela nous aidera à améliorer nos performances. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, est notamment revenu sur le spectacle inutile, ridicule et dangereux entrevu en fin de la première séance.

« Les prédictions d’une fin de Q1 chaotique se sont avérées justes, et ce qui a fait la différence, ce sont finalement les temps établis dans les tentatives précédentes. Kimi s’est admirablement battu, réalisant un très bon tour lors de son deuxième relais et se classant dans le top 15. En Q2, il ne s’est pas senti aussi à l’aise avec la voiture, mais se qualifier 14e est quand même un bon résultat, le plus réaliste que l’on pouvait espérer dans ces circonstances. Malheureusement, Antonio a été pris dans le trafic lors de ses runs de Q1 et n’a pas pu faire plus de progrès : nous espérons qu’il fera un autre bon départ comme il l’a fait récemment et qu’il grimpera de quelques places, afin que nous puissions nous battre avec les deux voitures pour une place dans le top 10. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less