Bakou veut sa course sprint et l’argent qui va avec…

Pour profiter… de l’ignorance des fans sur la différence avec un vrai GP

Recherche

Par Alexandre C.

17 mai 2022 - 08:14
Bakou veut sa course sprint et (...)

Les équipes sont tombées d’accord pour doubler le nombre de courses sprint l’an prochain, mais des bisbilles ont visiblement retardé le processus entre la FIA, la FOM et les écuries. Quoi qu’il en soit, l’augmentation des courses sprint est une tendance de fond et de long terme dans le calendrier F1.

Liberty Media a toujours argué que les promoteurs soutenaient à 100 % le format sprint, car il permet de mieux rentabiliser notamment la journée du vendredi.

Ce constat est confirmé par la récente sortie d’Arif Rahimov, le promoteur du circuit de Bakou : il veut une course sprint sur son circuit, dès que ce sera possible.

Les esprits taquins signaleront qu’une course sprint de deux tours a déjà eu lieu à Bakou l’an dernier, après le drapeau rouge, piégeant Lewis Hamilton et récompensant Sergio Pérez… mais Rahimov évoque bien sûr une course sprint du samedi.

« Eh bien, en général, je suis personnellement partisan de modifier les choses parfois, juste pour ramener un peu d’intérêt. »

Et Rahimov poursuit avec un certain cynisme, assumant miser sur l’ignorance des fans !

« J’aime bien les courses sprint, elles ajoutent beaucoup d’action. En fait, l’intérêt de cette formule - pas seulement pour Bakou mais pour tout promoteur - est qu’elle semble attirer plus de fans le samedi que les qualifications, parce que vous l’appelez une course [le sprint], surtout pour ces fans... nous sommes un marché où les fans ne sont pas aussi instruits sur le sport lui-même. »

« Donc, quand vous dites que vous avez deux courses, pour les gens qui ne connaissent pas la différence entre une course sprint et une course réelle, je veux dire que cela va certainement augmenter l’affluence le samedi et donner plus de valeur à ce samedi, car les gens… ils pensent qu’ils achètent leur billet pour deux courses - ils achètent en fait leur billet pour deux courses. »

« Je serais heureux d’avoir la course sprint ici à Bakou l’année prochaine. J’espère que nous ferons partie des six courses qui l’obtiendront. »

Rahimov a-t-il alors pris langue avec Liberty Media pour organiser les choses ?

« C’était dans mon programme pour la course de cette année. La F1 étant très sollicitée en ce moment, je pense que le meilleur moment pour attirer leur attention sur les nouveautés, c’est au moment de votre propre course. »

« C’était donc quelque chose à l’ordre du jour pour cette année, j’allais proposer que nous ayons une de ces courses sprint pour l’année prochaine. »

« Je suis un grand partisan de cette idée, comme je l’ai dit. J’aime vraiment l’idée, je pense que c’est bien de mélanger un peu les choses tout au long de l’année. »

« Sinon, on s’ennuie et les gens s’habituent au même format et ils perdent leur intérêt, alors quand ce genre de changement arrive, c’est bon pour le sport. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos