Formule 1

Baguette magique ou travail de fond ? Fry évoque les progrès d’Alpine F1

Il s’exprime sur la perte de Daniel Ricciardo

Recherche

Par Alexandre C.

23 janvier 2021 - 17:13
Baguette magique ou travail de fond (...)

Directeur technique du châssis Renault F1, Pat Fry, qui a connu les gloires de la maison Renault, devra gérer une première année forcément spéciale pour le lancement de la marque bleue-blanc-rouge Alpine F1 Team.

Cette année se fera sans Daniel Ricciardo, parti pour McLaren ; et à entendre Fry, c’est une perte sèche pour l’équipe française, en dépit du renfort de Fernando Alonso. Pat Fry retient en effet en particulier l’attitude très positive de Daniel Ricciardo, qui manquera surement à Enstone.

« Je pense que Daniel est remarquable ; il est clairement très rapide et très sensé. Mais je pense aussi qu’il est génial quand vous regardez la façon dont il motive une équipe, un aspect qui est souvent oublié. »

« Même quand vous avez eu une séance qui n’est pas aussi bonne que vous l’auriez espéré ou autre, il voit toujours les bénéfices de ce que nous avons appris et que nous ferons mieux demain. »

« C’est en fait une bonne façon de rassembler l’équipe. »

Pour autant, Fernando Alonso est aussi une grosse recrue pour Alpine. Mais l’Espagnol sort de deux saisons sans F1 et le réaccoutumer, avec trois jours d’essais privés, ne sera pas facile. Comment alors Fernando Alonso s’adapte à 2021 ? Pat Fry en dit plus...

« Il a évidemment été dans le simulateur, et beaucoup de ces choses consistent à essayer de se familiariser avec des choses même simples. »

« Cela semble simple, mais il faut apprendre pour voir comment bien piloter une F1 avec une unité de puissance de nos jours. Même le même groupe motopropulseur, dans une voiture différente, est complètement différent dans la façon de mettre au point les réglages. »

« Il a certainement écouté les débriefings et autres choses de ce genre pendant les différents week-ends de course, donc il s’est vraiment intégré à l’équipe. »

Avec le double champion du monde Alonso, quel objectif peut viser Alpine ? Beaucoup de choses : car selon Fry, les échecs de Renault en 2020 vont servir à Alpine cette année...

« Barcelone était, je pense, jusqu’à la Turquie, notre pire course de la saison . Mais même si c’était un mauvais week-end pour nous, quand nous avons vraiment examiné et essayé de le comprendre en analysant cette mauvaise performance, vous finissez par trouver ce que vous devez faire. »

A la deuxième course de Silverstone, Renault a trouvé quelque chose de "magique" dans les réglages, du moins selon Daniel Ricciardo. Pat Fry peut-il confirmer ? Cela pourrait-il être aussi très utile en 2021 ?

« Je ne vais évidemment pas vous dire ce que c’était exactement, mais je pense que notre compréhension s’est améliorée sur la façon de régler la voiture. »

« J’ai été surpris par l’ampleur des commentaires de Daniel pour être tout à fait honnête. C’était assez clair pour attirer son attention, mais je pense qu’il y avait encore beaucoup de performances à trouver. »

« C’est comme toutes ces choses : le diable est dans les détails, n’est-ce pas ? Mais cela nous a certainement aidés en qualifications de la deuxième édition de Silverstone. Je pense que c’était la première fois que nous étions raisonnablement forts en qualification, bien que la course ait été un peu plus difficile. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less