Formule 1

Avec Toro Rosso et Red Bull, Honda a retrouvé la passion et l’ambition du titre

Toyoharu Tanabe fait le point sur les deux dernières années

Recherche

Par A. Combralier

19 novembre 2019 - 17:47
Avec Toro Rosso et Red Bull, Honda (...)

Honda a le vent en poupe en cette fin de saison 2019. Avec plusieurs podiums, ce sont surtout les trois victoires de Max Verstappen au Red Bull Ring, à Hockenheim et à Interlagos cette année, en plus de quelques poles, qui sont venues récompenser un travail de longue haleine de reconstruction.

Depuis 2018 et le début du partenariat entre Toro Rosso et Honda, le motoriste japonais a paru commencer à relever franchement la tête. Les progrès de cette année, avec Red Bull comme avec Toro Rosso, confirment cette tendance.

Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda, explique ce sur quoi il a surtout travaillé : rapprocher Faenza de Sakura et Milton Keynes, alors que les relations avec Woking étaient au minimum froides et distantes.

« Quand j’ai rejoint le projet, j’ai essayé de construire une équipe solide et unifiée, et d’améliorer la communication entre la piste, Sakura, l’usine de Milton Keynes, et aussi entre les ingénieurs et les mécaniciens. »

« En 2018, ce fut un nouveau départ avec Toro Rosso. Ce fut comme un retour à la case départ, ce qui nous a permis de trouver de nouvelles approches, fondées sur les leçons apprises les trois années précédentes. Les gens de Honda étaient heureux de travailler avec Toro Rosso, parce qu’ils étaient très ouverts, dès le début. Ils nous écoutent. »

« Je ne peux dire si cela nous a certainement enlevé de la pression, parce que je n’étais pas impliqué durant les trois années de la collaboration avec McLaren, mais peut-être. Peut-être que cela a relancé la passion, après quelques années difficiles. »

Dès le début de saison 2018, Pierre Gasly confirmait avec Toro Rosso, à Bahreïn, les progrès de l’unité de puissance japonaise.

« Lors du deuxième Grand Prix à Bahreïn, Pierre Gasly avait fini 4e » se souvient Toyoharu Tanabe.

« Nous n’avions aucune idée de ce qui allait arriver avec Toro Rosso et notre objectif, pour l’unité de puissance, était surtout la fiabilité en 2018. Et bien sûr, nous avions aussi travaillé sur le volet performance. Mais avec une nouvelle équipe, et de jeunes pilotes, notre but était de rouler autant que possible, sans connaître de problèmes en piste. »

« Les essais hivernaux n’étaient pas trop mauvais, mais lors de la première course, nous avions subi une panne. Ensuite, nous n’avions aucune idée de ce que serait notre niveau de performance avec Toro Rosso ; mais tôt dans la saison, nous avons obtenu un bon résultat, ce qui a permis aux gars de réaliser qu’on pouvait le faire pour percer à l’avant de la grille. »

« J’étais juste fier de l’ensemble de nos progrès. Pas seulement sur le plan de la fiabilité mais aussi de la performance, par rapport aux années précédentes. Honda avait beaucoup progressé sur ces deux plans. »

Convaincue par l’expérience Toro Rosso, Red Bull a ensuite aussi décidé de passer au moteur Honda, et a permis aux Japonais de retrouver la victoire au Red Bull Ring, à Hockenheim puis à Interlagos.

« Nous avons eu surtout cette année de bons résultats avec Red Bull » confirme Toyoharu Tanabe. « Et avec Toro Rosso nous avons eu deux podiums, ce qui est un très bon résultat. Nous pouvons donc être heureux à la fois pour Red Bull et Toro Rosso. »

« Cela a pris longtemps pour obtenir un tel résultat. Le niveau de technologie est très élevé et nous avons accumulé plus d’expérience. »

L’objectif ultime de Honda, le titre mondial, est encore cependant assez loin…

« Nous n’avons pas encore atteint notre but ; il y a des étapes tout au long de la route, et gagner un Grand Prix est un bon résultat. C’est un encouragement pour toute l’équipe de développement. Cela montre notre combativité, cela montre que nous ne cessons de progresser pour atteindre notre but. »

« Nous allons continuer nos efforts pour nous améliorer et atteindre l’objectif de remporter les championnats du monde, ces objectifs que nous nous sommes fixés en 2015. Nous avons gagné des titres par le passé et je pense que nous pourrons le faire de nouveau dans le futur. »

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less