Avec la vaccination obligatoire en F1, Melbourne a confiance pour le Grand Prix

"Pas de zones grises et donc pas d’expulsions de dernière minute"

Recherche

Par Olivier Ferret

19 janvier 2022 - 14:07
Avec la vaccination obligatoire en (...)

Chaque pilote et membre d’équipe en Formule 1 devra se conformer aux règles frontalières lorsqu’il entrera en Australie en avril, pour la première fois depuis mars 2020.

C’est ce que le patron de la course de Melbourne, Andrew Westacott, affirme lorsqu’on lui a demandé si la situation farfelue du tennisman Novak Djokovic pouvait se répéter alors que l’Albert Park revient enfin au calendrier de la F1.

"C’est une histoire qui a fait le tour du monde, tous les fans de sport et tous les journalistes sportifs du monde entier peuvent en parler. En conséquence, l’accent a été mis sur Melbourne et sur le problème."

"Cela démontre que l’Australie ne souhaite pas la moindre transgression de ses règles."

"Mais je suis confiant : il n’y aura pas de zones grises, comme avec Djokovic, et donc pas d’expulsions de dernière minute en F1."

"La vaccination est une exigence, elle est devenue obligatoire en F1 de toute façon. La F1 sera donc conforme aux exigences des points d’entrée dans notre pays."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos