Formule 1

Avec la reprise de la pandémie, Todt ne voit plus un calendrier F1 normal pour 2021

La première moitié de l’année est déjà remise en cause selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

21 décembre 2020 - 11:15
Avec la reprise de la pandémie, Todt (...)

Jean Todt a minimisé ses attentes selon lesquelles la Formule 1 pourrait revenir à la normale en 2021.

Alors que la pandémie de Covid-19 fait encore plus parler d’elle dans ces jours précédant Noël, le président de la FIA a reconnu qu’il mettait en doute le déroulement du calendrier des 23 courses prévues.

"2020 a été une excellente saison au cours de laquelle nous avons fait l’expérience de beaucoup de créativité. Qui aurait cru il y a un an que nous aurions trois courses en Italie et plusieurs autres sur la même piste ?"

"Nous avons essayé de maintenir le nombre de cas de Covid-19 à un niveau bas dans le monde du sport automobile. Mais malheureusement, ce n’est pas encore fini," avertit à nouveau le Français à la lueur des derniers chiffres très inquiétants, en Europe notamment.

"Cette saison se termine mais nous ne recommencerons pas sur une page blanche car le virus et les restrictions sont toujours là. Le vaccin sera bon pour tout le monde sur la planète, mais il y aura des changements potentiels dans les différents calendriers - pas seulement en Formule 1."

"A mon avis, la première moitié de l’année ne se déroulera pas comme on s’y attendrait dans une saison normale," ajoute Todt.

Le futur PDG de la F1, Stefano Domenicali, a confirmé que son organisation "essaiera de gérer la situation" quoi qu’il arrive en 2021.

"Ce que je dois souligner, c’est qu’en mars, personne ne pensait qu’il serait possible de courir cette année. Depuis lors, nous avons effectué plus de 80 000 tests et seules 79 personnes se sont révélées positives. C’est 0,1% - rien. Ainsi, même si nous parlons d’un système qui doit être amélioré, nous parlons également d’un système qui a prouvé son efficacité pour nous laisser courir."

Mais Domenicali espère que la F1 sera en mesure de parler un peu moins de Covid-19 et un peu plus de l’avenir l’année prochaine afin de rendre le sport plus attrayant, non seulement pour les fans, mais aussi pour de nouveaux constructeurs.

"Nous voulons éviter les erreurs commises dans le passé. Et nous devons simplifier les règles. Si vous regardez les règles techniques ou sportives, cela ressemble à une bible. Les règles doivent être simplifiées, mais en même temps nous devons réduire au minimum les possibilités d’interprétation et éviter les zones d’ombre. Un Grand Prix doit être un mélange de sport, de divertissement et de musique, comme un concert, une expérience unique, et pas une plongée dans les règlements dès que le moindre incident arrive."

F1 - FOM - Liberty Media

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less