Formule 1

Avec la production de respirateurs, Brawn est ’fier’ de la réponse des équipes de F1 à la crise

Elles fournissent un effort industriel contre le Covid-19

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 avril 2020 - 13:05
Avec la production de respirateurs, (...)

Ross Brawn a été impressionné de voir la réponse au problème sanitaire que pose la crise du coronavirus. Sept équipes se sont associées pour fabriquer des respirateurs artificiels, et il ne cache pas sa fierté d’avoir supervisé une telle réussite.

"Je suis très fier des personnes qui participent à ce projet" a déclaré le directeur sportif de la F1.

"De notre côté, Pat Symonds a été l’ingénieur principal. Nous n’avons pas une grande capacité d’ingénierie en F1, mais Pat a dirigé une partie de l’organisation avec deux ou trois autres personnes, et les équipes ont été formidables."

"Mercedes HPP, la division moteur de Mercedes F1, a fait un appareil respiratoire séparément, et cela semble être très utile comme première étape d’assistance dans la lutte contre cette maladie. La conception du respirateur devrait bientôt commencer."

Brawn a déclaré que le sport a déjà prouvé qu’il pouvait offrir de tels ralliements, notamment quand un des concurrents est en grande difficulté. Il révèle l’avoir constaté à titre personnel lorsqu’il a racheté Honda pour fonder Brawn GP.

"La F1 est comme ça, nous passons une grande partie de notre vie à essayer de nous battre les uns contre les autres de toutes les manières possibles sur la piste. Mais quand nous sommes dans cette situation, la F1 se met en place, et d’une certaine manière, je l’ai vu souvent sur la piste."

"Une équipe a un accident, elle manque de pièces de rechange, les équipes s’activent et leur donnent des pièces pour qu’elles puissent continuer à courir. J’ai vu cela tellement de fois... Mon exemple est Brawn GP, lorsque nous étions en difficulté, puisque Mercedes et Ferrari avaient toutes deux proposé de nous donner un moteur."

"Nous sommes à couteaux tirés sur la piste, mais en fait, il y a une très forte camaraderie. Et je suis extrêmement fier des choses qui ont été faites pour contribuer un tant soit peu à la résolution de cette crise."

Un avis que rejoint Zak Brown, directeur de McLaren : "Cela a été remarquable. Nous avons environ 100 personnes sur le projet, et d’autres au sein de McLaren se sont proposées pour donner de leur temps afin d’aider, tant au niveau local qu’au sein de l’équipe de course. Des situations comme celle-ci rendent tout le monde plus fort, ils travaillent ensemble, ils créent des liens. C’est vraiment génial à voir."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less