Formule 1

Avec de la pluie pendant la course, Alfa Romeo aurait pu mieux figurer en Turquie

Räikkönen 15e, Giovinazzi abandonne après une frayeur initiale

Recherche

Par Alexandre C.

15 novembre 2020 - 16:16
Avec de la pluie pendant la course, (...)

Alfa Romeo pouvait nourrir de bons espoirs au départ du Grand Prix de Turquie, avec deux voitures partant dans le top 10. Hélas, rien ne s’est déroulé vraiment comme prévu pour l’équipe.

Kimi Räikkönen a pris un départ très moyen que l’a fait reculer. Le Finlandais estime au final qu’avec plus de pluie, il aurait pu mieux performer en réalité – il a terminé 15e de l’épreuve, assez transparent.

« La course était loin d’être amusante, mais c’est un peu ce à quoi nous nous attendions une fois que nous avons vu la météo. Nous aurions probablement eu une bien meilleure vitesse dans une course complètement disputée sous le mouillé, mais les conditions mixtes n’ont définitivement pas joué en notre faveur. Nous avons eu du mal à faire fonctionner les pneus, quand ils fonctionnaient, ils étaient bons pour dix tours et puis ils chutaient en performance donc c’était difficile d’avoir un bon rythme. Au moins, nous n’avons pas perdu de points au championnat par rapport à nos rivaux. »

Antonio Giovinazzi s’est fait remarquer dès le tour de mise en grille, en arrachant son aileron avant. Heureusement, même s’il a fini dans les graviers, il a pu être récupéré par la grue et prendre le départ. Mais sa course s’est finalement vite terminée...

« Après les bons résultats des qualifications d’hier, le dimanche a été difficile. J’ai perdu la voiture en route vers la grille de départ, mais heureusement je n’ai endommagé que l’aileron avant : l’équipe a fait un excellent travail en le changeant et en préparant la voiture pour le départ. Malheureusement, notre course n’a pas duré longtemps : nous avons eu un problème de boîte de vitesses et nous avons dû abandonner. C’était un jour comme ça, les conditions étaient encore plus délicates qu’hier et finalement la chance n’était pas de notre côté. J’attends avec impatience la prochaine course. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, regrette certainement de ne pas avoir pu confirmer l’excellente prestation des qualifications.

« Nous n’avons pas pu capitaliser sur la très bonne performance que nous avons réalisée hier lors des qualifications, où nous étions parmi les plus rapides en piste. Notre course a été difficile, avec des pneus très durs à gérer : nous aurions probablement pu tenir le coup sur une piste humide, mais dans des conditions séchantes, nous avons eu du mal. Au final, nous avons perdu Antonio en raison d’un problème technique en début de course et Kimi a terminé 15ème, ce qui n’est pas ce que nous espérions. Au moins, nous n’avons pas perdu de terrain par rapport à nos rivaux au championnat et nous sommes à un pas de confirmer notre huitième place au classement, à trois courses de la fin. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less