Formule 1

Avec aussi peu de roulage, Pirelli a du mal à chiffrer les écarts entre chaque pneu

Une demi-seconde environ ?

Recherche

Par A. Combralier

26 avril 2019 - 20:18
Avec aussi peu de roulage, Pirelli (...)

Les essais libres ont livré bien moins d’enseignements que prévu ce vendredi à Bakou. En effet, les EL1 ont dû être en grande partie abrégés, en raison de l’incident lié au détachement de la plaque d’égout qui a touché la Williams de George Russell.

Les EL2 ont été plus animés, mais également interrompus par plusieurs drapeaux rouges, ce qui a encore perturbé le programme de roulage des écuries.

Ce rythme haché a fait que l’évolution de la piste était très élevée, précise Pirelli. Il est ainsi « difficile » aujourd’hui d’avoir une lecture précise de la performance des pneus.

Cependant, le manufacturier italo-chinois estime que l’écart de performance entre les médiums et les tendres se situe entre 1,2 et 1,4 seconde. « Mais en raison de l’évolution de la piste, un écart de 1,7 secondes a été constaté, parce que les voitures roulaient avec les tendres alors que la piste s’améliorait. »

« La dégradation et l’usure des pneus sont faibles, grâce à la surface lisse de la piste et aux faibles pressions exercées sur les pneus. Par conséquent, les équipes se sont concentrées sur les tendres et les médiums plutôt que sur les durs » poursuit Pirelli.

« C’était une journée qui n’a pas apporté trop de conclusions ici à Bakou » regrette Mario Isola. « Ce qui a démontré à quel point un circuit urbain peut être imprévisible. »

« En raison du peu de roulage en EL1, la piste était glissante en EL2, et par conséquent son évolution – de même que les drapeaux rouges – rendent difficile toute représentation claire des écarts de performance entre chaque composé. »

« Nous devrions nous attendre à ce que l’écart de 1,7 seconde entre les médiums et les tendres, diminue demain, même si les écarts seront toujours assez importants sur un tracé aussi long. Cependant, comme nous l’avons vu, certaines tendances émergent : l’usure est très faible, et les Ferrari ont été particulièrement fortes sur les deux composés en début de journée. »

« Les EL3, demain, seront très importants pour la préparation des équipes aux qualifications, après que leurs relais, longs comme courts, ont été interrompus pour la plupart aujourd’hui. »

Pirelli

expand_less