Formule 1

Aucune Alfa Romeo n’a atteint la Q3 en Espagne

Mauvaise mine dans l’équipe italienne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 mai 2019 - 18:31
Aucune Alfa Romeo n'a atteint la Q3 (...)

La qualification d’Alfa Romeo à Barcelone a été très mauvaise, avec l’élimination d’Antonio Giovinazzi en Q1, et celle de Kimi Räikkönen en Q2. Frédéric Vasseur, directeur de l’équipe, regrette de nombreux problèmes.

"Ce n’était pas une bonne séance qualificative du tout" avoue le Français.

"Ce matin, tout semblait aller, mais la température a grimpé d’un coup et nous n’arrivions plus à faire fonctionner les gommes. Mais il n’y a pas que ça, nous avons trop de problème qui nous ralentissent et nous devrons progresser avant la course."

Räikkönen n’a pas réussi non plus à se mettre dans le rythme et avoue que le souci date du début de week-end.

"Nous avons eu des problèmes de réglages dès le début du week-end, mais ça allait mieux durant la troisième séance d’essais. Puis les conditions ont changé et ça a rendu les choses difficiles pour nous."

"D’un côté je ne suis pas satisfait, et de l’autre je sais que nous avons tout essayé. Nous avons fait le meilleur temps du week-end en qualifications, mais c’était malheureusement trop lent. Ce n’est pas un gros problème que nous avons, ce sont plein de petites choses qu’il faut faire progresser."

Antonio Giovinazzi a lui aussi rencontré des problèmes depuis le début des essais.

"J’ai eu du mal avec mes freins tout le week-end et ce n’était pas différent lors de la qualification aujourd’hui. C’est assez décevant de sortir dès la Q1, j’ai commis une erreur au virage 10, j’ai bloqué les pneus avant au freinage et cela m’a probablement coûté une place en Q2."

"La course de demain sera difficile, car dépasser ici n’est pas facile. Nous allons essayer d’améliorer ce que nous pourrons et nous verrons bien ce que nous pourrons faire en course."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less