Aucun top team de F1 ne respectera le budget plafonné cette année selon Marko

C’est impossible avec une telle inflation selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

26 mai 2022 - 10:31
Aucun top team de F1 ne respectera (...)

Le plafond budgétaire est devenu un gros problème dans un contexte de flambée de l’inflation mondiale, selon le Dr Helmut Marko.

Le consultant de Red Bull, âgé de 78 ans, a soutenu le patron de l’équipe, Christian Horner, qui a quitté Barcelone en avertissant que seules quelques équipes pourraient avoir suffisamment de fonds pour terminer la saison 2022.

"Aucune des trois meilleures équipes ne pourra respecter la limite budgétaire actuelle," lance Marko, à propos de son équipe mais aussi de Ferrari et Mercedes F1.

Les équipes sont limitées à dépenser 141,2 millions de dollars cette année, soit 5 millions de dollars de moins que l’année dernière malgré la flambée de l’inflation et des coûts de transport en raison de la situation mondiale instable.

Certaines équipes, notamment Red Bull, appellent à un ajustement urgent du plafond budgétaire pour compenser. Pour les meilleures équipes dont le seul objectif en Formule 1 est de gagner, Marko insiste sur le fait qu’il y a effectivement un risque que les 140 millions de dollars soient bien trop vite dépensés.

"Les coûts de transport ont augmenté de 60% dans certains cas, tout comme les coûts des matériaux, et le tout dans une immense mesure. C’est juste la réalité."

"Il y a déjà eu des discussions sur un certain ajustement à l’inflation," ajoute Marko.

"D’abord la pandémie, puis la guerre - ce sont des événements qui n’étaient pas prévisibles et ces taux d’inflation et de croissance ne sont pas normaux non plus. Lorsque la normalité reviendra, nous pourrons à nouveau agir normalement dans la limite du budget."

Mais des équipes s’y opposent, comme Alfa Romeo. Alpine F1 ne fait également pas partie de ceux qui soutiennent une remontée du budget pour compenser l’inflation et les coûts logistiques.

"Le Covid-19 nous a évidemment affectés, mais plus maintenant," explique le PDG Laurent Rossi. "Aux équipes de pointe de savoir gérer un budget sur une année et pas sur quelques mois."

Et sur le plan financier, l’industrie automobile souffre mais "Alpine est quelque peu immunisée pour l’instant."

"Luca de Meo a mis en place un plan de relance qui corrige de nombreuses erreurs commises dans le passé - un passé qui aurait rendu une crise comme celle-ci très difficile pour nous."

Red Bull

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos