Formule 1

Au moment de parler de salaire, Wolff assure que Hamilton est conscient de la crise

Mais il ne faut pas en tirer de conclusions

Recherche

Par Olivier Ferret

5 juillet 2020 - 09:51
Au moment de parler de salaire, (...)

Ce week-end à Spielberg, de nouvelles spéculations ont été lancées dans la presse britannique concernant le futur salaire de Lewis Hamilton. En hausse selon certains médias, en baisse selon d’autres.

Cela a valu à ces journaux une sortie médiatique du champion du monde qui a demandé d’arrêter les spéculations basées sur du vent puisque, selon lui, aucune négociation sérieuse n’a encore été entamée.

Alors entre 20 et 50 millions d’euros, où va pencher la balance ? Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, nous donne un élément de réponse.

"Tout d’abord ce que dit Lewis est vrai, nous n’avons pas eu une seule conversation à propos de salaire. Lewis est toutefois conscient de la situation tendue dans l’industrie automobile."

"Mais nous reconnaissons aussi sa classe et ce qu’il a réussi à accomplir en F1. Nous arriverons à un compromis raisonnable."

Wolff suggère donc que Hamilton devra mettre de l’eau dans son vin si ses prétentions sont trop importantes. Mais cela ne veut pas dire que son salaire ne pourrait pas augmenter tout de même.

"De toute façon, tout ce qui se dit dans la presse sur les négociations contractuelles, c’est inventé à 50%. Des demandes mirobolantes ou un salaire divisé en 2 ? C’est prêcher le faux pour tenter d’avoir le vrai," poursuit l’Autrichien.

"C’est parfois étrange de lire ça parce que c’est juste n’importe quoi."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less