Aston Martin : La F1 nous aura fait perdre du temps si les règlements ne fonctionnent pas

Green s’attend tout de même à une convergence rapide des performances

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 février 2022 - 16:44
Aston Martin : La F1 nous aura fait (...)

L’enjeu des nouveaux règlements de la saison 2022 de Formule 1 est de permettre au sport de proposer des courses plus intéressantes et un resserrement de la hiérarchie, le tout grâce à une aérodynamique simplifiée voire standardisée concernant certaines pièces de la voiture.

Il faut ajouter à cela la mise en place d’un gel de la spécification performance du moteur et de la boîte de vitesses à compter du 1er Mars. Celui-ci sera actif jusqu’à l’introduction du nouveau règlement moteur pour la saison 2026, qui devrait là aussi faciliter un rapprochement de la hiérarchie, les motoristes ayant désormais un niveau similaire après huit saisons passées sous l’ère hybride.

Mais lors de la présentation de certaines des nouvelles monoplaces, certains ingénieurs n’ont pas caché leur scepticisme concernant le bon fonctionnement de ces nouvelles règles. Et le président de la F1 Ross Brawn admettait qu’il fallait s’attendre à ce que des écarts assez importants voient le jour, notamment en début de saison, si certaines écuries avaient mal interprété le règlement.

Le directeur technique d’Aston Martin F1, Andrew Green, est lui allé plus loin en affirmant que la F1 aurait échoué si les écarts entre les top team et le reste du peloton étaient toujours aussi importants entre 2022 et 2026.

"J’espère que cela prendra moins de quatre ans car sinon, nous aurons perdu notre temps avec ces nouveaux règlements."

"Les équipes étaient plus ou moins proches à la fin de la saison dernière, j’espère donc que la convergence des performances arrivera relativement vite."

"Ce qui pourrait empêcher cette convergence rapide est probablement la nouvelle règle concernant les budgets plafonnés et les essais aérodynamiques."

"La manière dont les règlements sont écrits et leur manière de s’appliquer sont très différents."

"Auparavant, nous avions une direction à suivre et certaines obligations, mais vous pouviez globalement faire ce que vous vouliez."

"Ce n’est plus le cas à présent et nous avons désormais des surfaces prédéfinies sur lesquelles travailler."

"Le nombre de règles que vous pouvez contourner sont bien moindres qu’avant. C’est pour cela que je pense que la convergence arrivera relativement vite."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos