Aston Martin F1 : Une affaire de racisme et d’homophobie fait surface

L’équipe a licencié les coupables de discriminations

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 juillet 2022 - 20:13
Aston Martin F1 : Une affaire de (...)

Aiden Louw est un ingénieur qui a travaillé en tant que sous-traitant pour la fabrication des monoplaces chez Aston Martin F1. Ce Sud-Africain métisse a révélé à Sky News avoir été victime d’attaques racistes et homophobes lorsqu’il travaillait au sein de l’équipe.

"Avant même que j’entre dans mon environnement de travail, on m’a dit ’écoute, si tu as un problème avec notre façon de parler ici, c’est comme ça qu’on parle’" raconte Louw. "Ca a commencé avec ’brownie’, et c’est passé de ’brownie’ à ’darkie’ (des références péjoratives à sa couleur de peau, ndlr)."

"Vous pouvez voir à quel point ça commence doucement à glisser, car c’est arrivé dès ma deuxième journée" poursuit-il, précisant aussi avoir été traité de ’nègre’, un mot qui était utilisé "toutes les heures. On ne m’appelait pas Aidy, ou quelque chose comme ça. On me parlait en s’adressant à moi en tant que ’nègre’ ou ’brownie’."

Louw a également révélé avoir subi des injures homophobes, dès lors qu’il a révélé avoir été en couple avec un autre homme : "J’ai révélé à quelqu’un que j’avais un petit ami pendant mon adolescence, et c’était fini."

"En une fraction de seconde, tout a basculé. Dès qu’ils ont découvert cette bribe d’information, c’était fini, ils essayaient de m’attaquer pour me briser en tant qu’homme, en tant qu’individu, en tant qu’humain."

Aston Martin F1 a licencié les coupables

Aston Martin assure que le licenciement de Louw, intervenu plus tôt dans l’année, n’a aucun lien avec cette affaire. L’équipe précise que de "mauvaises performances" et une "mauvaise gestion du temps" furent à l’origine de la séparation.

Par ailleurs, l’équipe assure que les personnes qui ont parlé de la sorte à Louw ne font plus partie de l’équipe : "AMR et ses fournisseurs appliquent une politique de tolérance zéro en ce qui concerne le racisme, l’homophobie et tous les types de discrimination."

"Nous traitons toute allégation de ce comportement inacceptable avec sérieux, notamment en menant une enquête approfondie sur ces allégations et en sanctionnant toute personne qui ne respecte pas nos normes."

"Dans ce cas, le plaignant a été cru à juste titre, ses plaintes ont été immédiatement traitées et des sanctions appropriées ont été imposées conformément à notre politique de tolérance zéro. Nous sommes en discussion permanente avec lui."

Louw conclut par une question sur la société, qui résulte de sa déception de son expérience en F1 : "C’est censé être la même chose pour tout le monde, c’est censé être la même opportunité pour tout le monde. C’est ce qu’on dit aux enfants, c’est ce qu’on dit à la future génération, mais si c’est un mensonge, quel est l’intérêt ?"

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos