Formule 1

Aston Martin F1 met ‘au placard’ ses menaces contre la FIA sur le règlement 2021

Mais se range avec Mercedes sur la question des ailerons arrière

Recherche

Par Alexandre C.

21 mai 2021 - 16:46
Aston Martin F1 met ‘au placard’ ses (...)

Affecté par les changements aérodynamiques introduits en 2021 autour du fond plat, Aston Martin F1 était apparue très mécontente par la voix de son directeur d’écurie Otmar Szafnauer. Celui-ci visait en particulier les modifications supplémentaires décidées dans un second temps, pour aller encore plus loin vers la réduction de l’appui aérodynamique.

Otmar Szafnauer avait même menacé d’intenter une réclamation auprès de la Cour d’appel internationale de la FIA, si jamais la Fédération ne corrigeait pas les torts d’une situation prétendument injuste (Aston Martin F1 et Mercedes étant affectées plus que Red Bull par exemple).

Mais les discussions informelles avec la FIA ont semble-t-il réglé ces considérations. Otmar Szafnauer a ainsi assuré que l’éventualité d’une action en justice avait été « mise au placard. »

« Nous avons eu une bonne conversation et une bonne discussion et nous avons essayé de comprendre le processus et comment il s’est déroulé. Il n’y aura rien [comme action intentée] à l’avenir. »

Nous n’en saurons donc pas plus sur les détails de ces discussions... Cela étant dit, la F1 est passée à une autre polémique sur le plan aérodynamique : autour de la flexibilité des ailerons arrière. C’est Red Bull qui serait avantagée, au détriment de Mercedes qui continue de protester là encore.

Dans quel camp se range alors Aston Martin F1 ? Eh bien, dans celui de Mercedes (et de McLaren) sans grande surprise : comme Toto Wolff, Otmar Szafnauer veut que la FIA introduise les tests renforcés pour Bakou, sans attendre l’échéance du Paul Ricard.

« Concevoir quelque chose qui se courbe juste ce qu’il faut pour réussir le test en la matière demande un gros effort. »

« Mais concevoir quelque chose qui soit rigide ne demande aucun effort, et cela peut être fait très, très rapidement. »

L’AMR 21 ne serait donc pas affectée par ce changement potentiel réglementaire ?

« Tout se plie sur notre voiture, mais nos piliers et notre aileron arrière ne se plient pas autant que les autres.... »

« Et la règlementation n’est pas que si vous passez le test vous êtes dans la légalité, ce n’est pas ce que le règlement dit. Nous sommes du bon côté de la légalité, nous avons facilement passé le test. »

« Oui, notre voiture se courbe parce que tout se courbe, mais nos piliers arrière et nos ailerons arrière sont super rigides. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less