Aston Martin F1 : L’AMR22 en cause dans les pénalités de Stroll

Krack défend son pilote après un week-end catastrophique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 avril 2022 - 08:09
Aston Martin F1 : L'AMR22 en (...)

Lance Stroll a écopé de trois points de pénalité sur son permis à Melbourne, portant son total à huit, sur les 12 qu’autorise le règlement sur une période de 12 mois. Le pilote canadien a causé un accident avec Nicholas Latifi le samedi, et s’est rendu coupable de zigzags le dimanche.

Mike Krack, le directeur d’Aston Martin F1, comprend que le nouveau directeur de course, Niels Wittich, mette en place ses nouvelles directives, et son équipe l’apprend de la plus dure des manières.

"Nous devons apprendre comment les nouveaux directeurs de course gèrent les choses" a déclaré Krack. "Nous l’apprenons un peu à la dure pour le moment, mais nous allons garder le contrôle. Nous avons écopé de deux points le samedi, et d’un le dimanche."

Cependant, Krack estime que le faible niveau de l’Aston Martin AMR22 a sa part de responsabilité dans le comportement erratique de Stroll à Melbourne, notamment en course, alors qu’il cherchait à se défendre face à des voitures meilleures. Le Canadien avait aussi eu un accident le samedi matin en EL3.

"Évidemment, lorsque la voiture n’est pas comme vous le souhaitez, les pilotes essaient autant que possible de se défendre. C’est une combinaison des nouveaux modes de gouvernance, mais ce serait facile à dire car si nous avions une meilleure voiture, car nous n’aurions pas ces problèmes."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos