Aston Martin F1 : Krack espère du mieux à Singapour

Un circuit à fort appui qui devrait aider

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 septembre 2022 - 17:05
Aston Martin F1 : Krack espère du (...)

Aston Martin F1 espère retrouver à Singapour le niveau de performance que l’AMR22 montrait à Zandvoort. Lance Stroll avait atteint la Q3 et Sebastian Vettel était en chemin pour y aller quand il est sorti de piste.

"Je pense que nous avons quelques courses à venir où la voiture sera plus compétitive" a déclaré Mike Krack, le directeur de l’équipe. "Vous avez vu à Zandvoort que le potentiel pour aller en Q3 était présent."

"Sebastian a évidemment eu un problème dans le virage 13 qui l’a empêché d’avancer. À ce moment-là, il était dans le même temps que Lance. Donc nous avions le potentiel et je pense que c’est aussi encourageant pour les courses à venir."

Krack espère que Vettel sera toujours aussi en forme à Singapour, théâtre de sa dernière victoire en carrière : "Je pense que Singapour a toujours été un circuit où il a réalisé de très bonnes performances. Nous avons donc bon espoir de réaliser quelque chose de bien avec lui d’ici la fin."

Des évolutions pour oublier le Grand Prix d’Italie

Le package de l’AMR22 évoluera dans la Cité-État, ce qui ajoute à l’optimisme de Krack : "Pour les courses à venir, nous sommes assez confiants, surtout après notre week-end à Zandvoort où nous étions également performants en qualifications."

"Nous aurons d’autres évolutions à Singapour, et le niveau d’appui aéro à Singapour est similaire à celui de Zandvoort et Budapest, donc nous sommes confiants que nous serons un peu meilleurs là-bas."

En revanche, Aston Martin était en difficulté à Monza, où la forte trainée de la monoplace handicapait grandement la vitesse de pointe. Krack révèle que l’équipe n’a pas su trouver le bon compromis en matière d’appui.

"Avec la voiture, nous savions que ça allait être très difficile. Aux essais, nous avons joué avec les ailerons. Mais nous échangions toujours la vitesse en virage contre la vitesse en ligne droite sans augmenter la performance globale."

"A la fin, nous avons décidé d’opter pour la vitesse en ligne droite. Mais la voiture était très difficile en course et elle glissait beaucoup. Les pneus ont beaucoup souffert et pour être honnête, nous n’avions vraiment pas le rythme."

Cela devrait être les dernières évolutions de l’année selon Krack.

"Il reste du budget mais vous ne pouvez pas planifier jusqu’au dernier centime car vous devez toujours laisser un tampon en cas d’accident. Jusqu’à présent, nous sommes très chanceux de ne pas en avoir eu beaucoup, mais nous avons Singapour et Suzuka à venir. Ce sont toujours des courses qui peuvent être potentiellement coûteuses. Nous sommes bien mais pas à l’aise."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos