Formule 1

Aston Martin F1 explore les failles et les ambiguïtés des budgets plafonnés

Le directeur financier de l’équipe l’explique

Recherche

Par Alexandre C.

14 juin 2021 - 18:09
Aston Martin F1 explore les failles (...)

145 millions de dollars cette année, 140 l’an prochain puis 135 millions en 2023 : les budgets plafonnés deviennent une réalité de plus en plus pressante et exigeante pour les écuries de pointe en F1. Aston Martin F1 ambitionne ainsi d’opérer au plafond budgétaire, et dans cette perspective, après les stigmates de la faillite de Force India encore visibles, recrute (l’équipe passera de 500 à 800 personnes) et construit (une toute nouvelle usine à Silverstone).

Respecter ces budgets plafonnés est cependant une tâche immense. Le règlement financier de la F1 se décompose ainsi en 11 articles, avec des définitions et des interprétations toutes différentes, dans un document de 48 pages. Tout manquement sera sanctionné par la FIA, avec des retraits de points possibles, voire l’exclusion du championnat.

Robert Yeowart, directeur financier d’Aston Martin F1, cherche aussi une éventuelle faille réglementaire permettant de tirer profit des nouveaux moyens de Lawrence Stroll. Il est revenu sur les problématiques de ces budgets plafonnés, notamment eu égard à la situation de l’équipe de Silverstone, lors d’un entretien avec la presse.

« Nous sommes légèrement différents de certaines des autres équipes. Les trois grandes écuries [Mercedes, Red Bull et Ferrari] doivent s’adapter et réduire leurs coûts, alors que nous planifions notre taille future pour qu’elle corresponde au plafond des coûts, ce qui nous rapproche de ce plafond. »

« Je pense que ce qui va se passer au cours des deux prochaines années, lorsque le plafond descendra à 135 millions de dollars en 2023, c’est que les équipes auront toutes augmenté ou diminué leur budget, et il faudra alors savoir qui dépense le mieux. »

« Il s’agira de savoir où dépenser le meilleur ratio dollar dépensé/temps au tour, qui fait le bon choix, qui s’assure d’utiliser au mieux ses actifs. »

« Ensuite, il faudra mettre en place les outils d’analyse et de reporting qui nous permettront de comprendre réellement ce que nous dépensons, ce qui sera essentiel. »

Y a-t-il déjà dans failles décelées par Aston Martin F1 dans ce règlement financier, à l’image des failles du règlement aérodynamique que recherche le directeur technique Andrew Green ?

« Cela [l’interprétation du règlement financier] deviendra presque aussi avantageux que la façon dont vous interprétez les règlements techniques, ce que les designers font depuis des années et des années et des années. »

« Ils savent absolument comment repérer toutes les petites failles et toutes les rides [dans les règlements], et oui, je pense que ça va être quelque chose de vraiment intéressant pour nous. »

« Il est encore tôt, alors nous voyons arriver un certain nombre de clarifications de la part des équipes. Certaines d’entre elles sont relativement peu importantes, il y a eu beaucoup de conseils publiés par la FIA qui s’ajoutent aux règlements eux-mêmes et donnent de la couleur à ce qu’ils signifient. »

Et Robert Yeowart de donner un exemple concret qui montre le casse-tête immense que représentent ces budgets plafonnés !

« Le meilleur exemple est probablement la santé et la sécurité ; la santé et la sécurité sont exclues des budgets plafonnés, alors où cela commence-t-il et où cela finit-il ? Il est assez difficile de fixer des limites à ce sujet. »

« À un moment donné, on a demandé ’est-ce que c’est la structure d’impact arrière est comprise dans les budgets plafonnés, car c’est la sécurité, est-ce que c’est la monocoque est exclue, car c’est la sécurité’ ; pourriez-vous commencer à exclure toutes ces choses ? Il faut donc resserrer certaines de ces définitions au départ. »

« Jusqu’à présent, au sein du groupe des directeurs financiers, nous sommes parvenus à un point de bon sens raisonnable sur ces questions. »

« Le bien-être était un sujet important : qu’est-ce que le bien-être ? La salle de sport du personnel doit-elle être incluse ou exclue ? Il y a eu un peu de débat autour de cela, donc cela revient vraiment à ce que vous entendiez exactement par ’santé et sécurité’. »

Un long travail de clarification bureaucratique commence ainsi...

« Plus nous pouvons resserrer ces définitions, plus vous obtenez des règles du jeu équitables. »

« Il est certain que c’est comme ce que font les designers avec les règlements techniques, nous entrons dans les détails de ces règlements - nous savons ce que cela dit, mais pourriez-vous l’interpréter d’une manière différente tout en restant dans les limites de la réglementation. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less