Aston Martin F1 évoque la course au développement lors de l’année écoulée

L’AMR22 a nécessité plus d’un an de travail

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 février 2022 - 17:24
Aston Martin F1 évoque la course au (...)

La course au développement ne s’arrête jamais en Formule 1. Et avec les nouvelles règlementations de 2022, Aston Martin F1 a travaillé sur son AMR22 pendant plus d’un an.

Etant donné que les règlements devaient dans un premier temps arriver en 2021, l’équipe et ses rivales avaient déjà commencé l’évaluation des nouveaux designs avant que le COVID-19 ne frappe le Royaume-Uni début 2020. Et alors que la pandémie changeait la face du monde, cela a conduit à repousser l’introduction de ces règlements et forcé les équipes à faire une pause dans leur développement.

Une fois la saison 2021 débutée, l’équipe a dû trouver un équilibre lui permettant de développer l’AMR21 tout en travaillant sur l’AMR22, qui est une révolution complète par rapport à sa devancière. L’équipe s’est mise au niveau de l’enjeu, travaillant à l’unisson entre le design et la production pour créer les milliers de pièces qui forment la première version de l’AMR22.

"Ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire," a expliqué Simon Cayzer, en charge du contrôle de la production chez Aston Martin F1. "Vous devez trouver l’équilibre entre ces deux projets, mais nous en sommes capables. Nous avons les capacités et une bonne équipe autour de nous pour y parvenir."

"Du point de vue de la production, nous avons commencé le travail en soufflerie (de l’AMR22) assez tôt en 2021. Concernant les pièces à taille réelle, nous avons débuté leur fabrication en Juin. Et début Septembre, nous commencions à fabriquer les vraies pièces."

Lors des saisons précédentes, le défi de la production avait été facilité par la période de stabilité technique, avec beaucoup de pièces utilisées communément d’une voiture à l’autre. Mais ce ne fut pas le cas concernant celle de 2022.

"L’AMR21 reprenait beaucoup de caractéristiques de sa devancière, mais l’AMR22 est une voiture révolutionnaire," poursuit Simon Cayzer. "Il n’y a probablement que 10% de la voiture de 2021 qui a été gardée en 2022. C’est relativement peu, et le changement de règlements nous a amené de nombreux défis."

L’équipe doit également travailler plusieurs courses en avance sur les designs et améliorations qui sont amenés en piste, les nouveaux règlements entraînant toujours une première phase de développement très rapide.

"Nous essayons de pousser la durée de développement au maximum jusqu’à la dernière minute avant de commencer la production," ajoute Cayzer. "Nous voulons mettre en place les nouvelles pièces le plus tard qui soit afin d’avoir la meilleure voiture possible."

En travaillant avec de tels délais, l’équipe de Simon Cayzer, composée de 35 personnes en plus des 100 travaillant dans la production plus large, doit fonctionner efficacement. Le groupe passe à l’action lorsque l’équipe de conception commence la production de pièces, supervisant le processus jusqu’à la livraison des produits à l’équipe de course.

L’équipe voit certains de ses designs validés quelques heures seulement avant le début de la production, tandis que les parties plus complexes demandent 12 à 14 semaines de délai, ce qui signifie qu’il y a un calendrier de production constant sur lequel travailler.

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos