Formule 1

Aston Martin F1 assume de ‘piller’ les autres équipes de F1

Un effectif qui va bientôt doubler

Recherche

Par Alexandre C.

7 juillet 2021 - 17:13
Aston Martin F1 assume de ‘piller’ (...)

Avec Andrew Alessi, futur directeur des opérations techniques, et son prochain directeur technique Dan Fallows, Aston Martin F1 a fait son marché des transferts chez Red Bull ; mais aussi chez Alfa Romeo avec le recrutement de Luca Furbatto.

De même que Red Bull tente de piller les forces vives de Mercedes F1 pour lancer son programme Red Bull Powertrains, Aston Martin attire les talents des concurrents pour se développer.

Si les écuries de pointe doivent se défaire d’ingénieurs renommées, est-ce en raison des budgets plafonnés cependant ? Ou est-ce en raison du « pillage classique » des talents, courant en F1 ?

« Je pense que c’est la deuxième réponse plutôt que la première » répond à cette question Otmar Szafnauer, qui assume donc de faire son marché chez les autres.

Cela fait partie du plan global d’Aston Martin F1 de doubler sa main d’œuvre, malgré les budgets plafonnés, pour ainsi monter vraiment en puissance, poursuit le directeur d’écurie.

« À court terme, nous restons en pleine croissance. Nous sommes passés de 405 personnes à presque 550, et nous avons l’intention de dépasser les 750. »

« Nous avons besoin d’ajouter 200 personnes, peut-être même 250. Nous avons ajouté 150 personnes, donc nous grandissons et nous devons grandir avec des personnes qui partagent les mêmes idées et qui peuvent aider le groupe de personnes que nous avons déjà. »

« Nous devons être prudents dans le recrutement et choisir les bonnes personnes qui ont les mêmes objectifs, la même philosophie et la même passion pour construire un avenir meilleur. »

D’autres annonces sont d’ailleurs à attendre à en croire Otmar Szafnauer…

« C’est encore un travail en cours et il y a quelques autres postes de haut niveau que nous cherchons à pourvoir, dont certains ont été pourvus et seront bientôt annoncés. »

Les recrues les plus prestigieuses ne débarqueront cependant pas de sitôt. Par exemple Fallows est encore sous contrat jusqu’à fin 2023 avec Red Bull. Otmar Szafnauer a-t-il entamé les négociations avec Red Bull pour discuter d’une date plus précoce d’arrivée ?

« Non. Je le ferai soit maintenant, soit dans un avenir proche. Je n’ai rien prévu, mais nous avons plus de temps, ces trois semaines ont été chargées. »

Tous ces recrutements ne risquent-ils pas en somme de remettre en question le leadership d’Andrew Green, promu directeur technique en chef, mais qui aura bien des ingénieurs de talent sous sa direction ? Pas selon Otmar Szafnauer.

« Il prendra ces décisions stratégiques, mais en collaboration avec les nouvelles personnes et celles que nous avons déjà – qui partagent sa vision pour le futur. »

« Nous allons tous être alignés et les personnes que nous avons récemment annoncées et embauchées, nous avons eu de longues discussions avec elles pour nous assurer que nous sommes tous alignés avant de leur offrir le poste. Ce ne sera donc pas une surprise. »

« Si nous passons de 400 à 800 personnes, les autres éléments de l’organisation devront également se développer. Toutes les fonctions de soutien, l’informatique et les ressources humaines devront s’agrandir, donc nous allons grandir. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less