Aston Martin entre expansion et développement de la F1 2022

Andrew Green évoque l’intersaison la plus intense de sa carrière

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 mars 2022 - 16:45
Aston Martin entre expansion et (...)

Pour sa deuxième saison en Formule 1 depuis son retour, l’écurie Aston Martin continuera cette année à grandir pour devenir à terme l’une des équipes les mieux établies en Formule 1, le tout sous la direction de Lawrence Stroll.

L’écurie basée à Silverstone compte désormais 200 personnes dans son effectif et entend créer une nouvelle usine digne des meilleurs en F1.

Et avec l’arrivée de nouveaux règlements cette année, l’intersaison a été vraiment mouvementée pour Aston Martin. Comme l’explique son directeur technique Andrew Green, il n’a pas été simple de développer la nouvelle monoplace tout en gérant la restructuration de l’écurie.

"Nous souhaitons nous expandre afin d’être en phase avec le plan ambitieux que nous sommes fixés pour les quatre ou cinq prochaines années, et c’est un processus difficile à gérer," a expliqué Green.

"Ca demande de la gestion. Cela requiert des ressources qui sont habituellement dédies au développement, tout ça a donc rendu notre année difficile, l’hiver a été le plus intense que j’ai jamais expérimenté."

"Je suis heureux et fier de ce que nous avons accompli en tant qu’équipe pour que la voiture soit prête."

Les nouveaux règlements mis en place cette année ont pour but d’améliorer le spectacle proposé en piste et de resserrer la hiérarchie. Les équipes ont pour certaines passé plus d’un an à développer leur concept, ce que Green estime logique avec le nombre de changements apportés.

"Je pense qu’il s’agit du plus gros changement réglementaire que le sport ait connu. Et j’ai commencé ma carrière en 1991."

"C’est un concept entièrement nouveau qui a demandé une approche différente. Ca a été un véritable défi."

"C’est excitant, c’est sûr. Il y a tant à faire, tant à apprendre et nous ne sommes qu’au début de l’exploration des ces règlements. Nous n’avons commencé le développement qu’en Janvier l’année dernière, nous n’avons donc pas eu tant de temps que ça."

"Le travail en soufflerie et le développement ont alors commencé, et le châssis devait être prêt six mois plus tard."

"Ce fut donc très intense. Ca a représenté beaucoup de travail l’année dernière car nous devions aussi disputer le championnat, ce qui a rendu les choses encore plus difficiles."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos