Formule 1

Aston Martin, ’dommage collatéral’ d’un règlement visant Mercedes F1 ?

C’est l’hypothèse qu’émet Toto Wolff

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 avril 2021 - 19:08
Aston Martin, ’dommage collatéral’ (...)

Toto Wolff comprend qu’Aston Martin F1 veuille des réponses sur l’introduction du règlement technique 2021. Celui-ci a été décidé au moment où Pirelli était en difficulté pour renforcer ses gommes, notamment à cause du Covid-19.

C’est alors qu’a été prise la décision de réduire l’appui des voitures pour diminuer leur vitesse, et donc les forces appliquées sur les gommes. Mais entre temps, Pirelli a sorti une construction jugée "plus robuste" par le manufacturier.

Le règlement est resté en place, coûtant plus cher à Mercedes F1 et Aston Martin qu’aux autres équipes, puisque les deux voitures ont une philosophie à faible rake. Cet arrière peu incliné pourrait perdre davantage d’appui à cause du règlement, même si cela doit être confirmé.

Otmar Szafnauer, le directeur d’Aston Martin F1, veut savoir si la Formule 1 et la FIA cherchaient réellement à protéger les pneus, où si le véritable but était de ralentir Mercedes F1. Une question qui n’étonne pas Wolff.

"Je comprends le sujet car vu la manière dont les règles sont arrivées l’année dernière, on peut se demander quelle était vraiment la motivation" a déclaré le directeur de Mercedes F1 ce soir à Imola.

"Je pense qu’il y a un droit de revoir le processus, de regarder les choses et d’en discuter avec la FIA pour comprendre ce qui s’est passé et comment les choses sont arrivées. C’est pour ça que je respecte la demande d’Aston Martin."

Et l’Autrichien de relancer une nouvelle fois la machine en sous-entendant que Mercedes a bel et bien pu être visée par ce règlement : "Peut-être que les choses nous visaient et qu’Aston Martin est un dommage collatéral. Nous constatons que nous avions 6 dixièmes d’avance l’an dernier et maintenant nous en avons 2 ou 3 de retard."

Aston Martin F1 Team

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less