Formule 1

Arrêts aux stands : Mercedes F1 confirme être derrière la demande de clarification à la FIA

Une demande faite il y a trois ou quatre semaines selon Wolff

Recherche

Par Olivier Ferret

25 juin 2021 - 14:22
Arrêts aux stands : Mercedes F1 (...)

Comme nous vous le rapportions hier soir, la FIA va introduire de nouvelles procédures pour ralentir les arrêts aux stands à partir de la Hongrie.

Et Mercedes F1 a confirmé aujourd’hui que c’est suite à sa demande à la FIA, il y a trois semaines, que ces procédures vont être mises en place.

"Nous avons demandé à la FIA un mécanisme de sécurité lié à un système que nous utilisons et s’il pourrait être optimisé. Cela s’est passé, je dirais, il y a trois ou quatre semaines et c’était une question de technologie. Est-ce que cela a déclenché autre chose ? Peut-être, je ne sais pas, mais c’est la question que nous avons posée," explique Toto Wolff.

Une directive technique (TD) impose des temps de réaction minimaux pour les mécaniciens lors de certaines phases des arrêts aux stands et exige un délai de 0,2 seconde entre l’arrêt aux stands et la sortie de la voiture.

"C’est intéressant à voir parce qu’il doit y avoir une raison pour laquelle cette TD est arrivée et je ne suis pas sûr à 100%. Le fonctionnement du pistolet de roue et la libération de la voiture est une question très complexe."

La révision du règlement, qui entrera en vigueur dans trois courses, a suscité la polémique. Red Bull a toujours produit les arrêts aux stands les plus rapides cette saison. Wolff répond que la révision des règles visait un domaine potentiel où la sécurité pourrait être améliorée.

"Certes, nous tous dans l’équipe sommes prêts pour la compétition parce que c’est un domaine compétitif, mais il y a aussi l’argument de la sécurité. Vous mettrez toujours tout dans vos arrêts aux stands pour éviter que la roue ne se détache car les dégâts sur une course sont énormes."

"Dans le passé, nous avions pour politique de nous assurer que cela n’arriverait pas et cela signifiait également d’avoir un sorte de disjoncteurs dans le système afin que cela n’arrive jamais. Mais cela vous ralentit en termes d’arrêts aux stands. Mais c’était notre propre décision, cela n’avait rien à voir avec quelqu’un d’autre."

"Un arrêt au stand rapide est agréable et ça a l’air cool, mais je ne suis pas sûr à 100% qu’il y ait un tel différenciateur de performance car nous parlons d’un dixième ou deux en moyenne. Il sera intéressant de voir ce que cette directive va donner."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less