Formule 1

Après un premier GP horrible, Szafnauer prend la défense de Vettel chez Aston Martin F1

Des promesses malgré tout ?

Recherche

Par Alexandre C.

29 mars 2021 - 12:10
Après un premier GP horrible, Szafnauer

Dernière place sur la grille après des places de pénalité, cinq points de superlicence en moins, un accrochage stupide avec Esteban Ocon, et un rythme insuffisant en qualifications comme en course : le premier week-end de Grand Prix de Sebastian Vettel avec Aston Martin F1 fut en-deçà de toutes les attentes.

On peut donc se demander légitimement si Aston Martin F1 a bien fait de remplacer Sergio Pérez par Sebastian Vettel, et si l’Allemand est toujours digne du pilotage d’un quadruple champion du monde…

Le directeur d’écurie Otmar Szafnauer est alors monté au créneau aujourd’hui pour défendre son pilote : non, Sebastian Vettel n’est pas fini et oui, Aston Martin F1 a toujours confiance en lui.

« Il est très, très tôt pour le dire.

« Nous n’avons qu’une seule source de données, une seule course. Oui, ce n’était pas la meilleure course, mais si vous regardez les points positifs, il a dû partir dernier, il était dans le top 10 pendant un moment, et il se sentait bien dans la voiture. »

« Juste en le regardant depuis le mur des stands, en regardant ses temps au tour... et ses temps au tour n’étaient pas si différents de ceux de Lance [Stroll] qui conduit ici depuis un moment, nous connaît bien, connaît bien la voiture. »

« Lance a fini à une position relativement décente [10e] et était parfois assez compétitif avec les médiums et tendres, tout comme Seb. »

« Il faut que je lui parle. C’est beaucoup trop tôt pour le dire. »

La réduction des essais privés à 3 jours a aussi largement affecté Sebastian Vettel, qui doit s’adapter à une F1 très différente de la Ferrari, précise Otmar Szafnauer. De surcroît Vettel a souffert de gros problèmes de fiabilité durant sa journée et demie…

« La voiture qu’il conduit maintenant est totalement différente de celle qu’il conduisait avant, que ce soit au niveau des caractéristiques de la voiture, du groupe motopropulseur, ou de beaucoup d’autres choses. »

« Il commençait à la connaître et à faire des changements de réglages à sa convenance en qualifications quand il a eu les drapeaux jaunes. »

« C’est vraiment les premiers jours. Il n’a pas fait beaucoup de tours lors des essais, nous n’avons eu que trois jours et il a dû partager ces jours avec Lance, et il semblait avoir tous les problèmes. »

« Donc je suis toujours confiant, nous allons y arriver avec Seb. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less