Formule 1

Apres son accident, Alonso continuera le vélo, mais en montagne et loin des routes ouvertes…

Il se sent très privilégié de faire son retour en F1

Recherche

Par Alexandre C.

20 mars 2021 - 14:12
Apres son accident, Alonso continuera

Fernando Alonso s’est fait une grosse frayeur cet hiver : un accident de vélo, en Suisse, lui a cassé la mâchoire. Mais finalement, le pilote Alpine a pu prendre part aux essais hivernaux de Bahreïn, en apparaissant en forme et pouvant sans souci empiler les tours dans sa voiture.

Pour CNN, Fernando Alonso est revenu sur cet accident : cela va-t-il l’amener à changer des choses dans sa pratique sportive ?

« J’aime toujours le vélo. »

« Je vais probablement devoir utiliser le VTT un peu plus maintenant, sur différents sentiers et éviter les routes normales. Peut-être que la voiture pourrait avoir plus peur qu’avant. »

« Mais d’une certaine manière, cela ne changera pas grand-chose. Ma préparation sera toujours basée sur le vélo. »

En attendant Fernando Alonso pourra bien faire son retour, à 41 ans, dans la formule reine du sport automobile. En tant que double champion du monde, il n’a eu aucun mal à trouver un point de chute, alors que d’autres pilotes (Nico Hülkenberg récemment) ont tant eu de mal à trouver un baquet.

« Je me sens très privilégié, je connais beaucoup, beaucoup de pilotes talentueux. Ils n’ont parfois même pas l’occasion de tester une voiture de Formule 1 au cours de leur carrière. J’ai eu de la chance quand j’ai arrêté la Formule 1. J’ai toujours eu la possibilité de choisir mon propre destin, d’une certaine manière. Alors, amusons-nous maintenant. »

Après deux ans de la F1, Fernando Alonso pense revenir avec plus de recul et peut-être plus de sagesse en F1...

« Vous êtes dans une petite bulle tout le temps avec votre équipe, avec vos ingénieurs, et peut-être que vous perdez un peu la perception du sport en général et le divertissement que vous donnez tous les deux dimanches à des millions de personnes. »

« Je pense qu’après deux ans d’absence en appréciant la course de l’extérieur, vous pouvez peut-être vous comporter un peu différemment ici et embrasser certaines des activités que vous offrez aux fans. Vous êtes probablement plus disposé à offrir un meilleur spectacle parce que vous savez ce que vous ressentez de l’extérieur. »

A-t-il retiré enfin plus de compétences, plus de savoir-faire de ses expériences aux 500 Miles d’Indianapolis ou aux 24 Heures du Mans, qu’il a gagnées deux fois ?

« On m’a toujours considéré comme le gars de la F1 qui courait sur les 500 Miles d’Indianapolis et d’autres choses du genre. »

« Je vois plus ou moins les mêmes personnes, les mêmes pilotes. C’est fondamentalement la même chose. Et je pense que vous avez une mémoire de la façon de conduire ces voitures, et après trois ou quatre tours, vous êtes immédiatement à l’aise avec tout ce que vous ressentez. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less