Formule 1

Après Silverstone, Verstappen a eu peur de souffrir de vertiges en repilotant

Jos n’a lui toujours pas digéré

Recherche

Par Alexandre C.

20 décembre 2021 - 08:12
Après Silverstone, Verstappen a eu (...)

Max Verstappen a connu nombre de points bas et de désillusions en cette saison 2021, qui ont bien failli lui coûter le titre final à Abu Dhabi.

La première de ces grosses déveines fut bien sûr l’éclatement du Pirelli de la Red Bull à Bakou, alors que Max Verstappen menait tranquillement la course.

« Oui je comptais déjà les points que j’allais gagner ! Mais la course peut être très imprévisible » se souvient aujourd’hui le Néerlandais.

« Cela aurait pu être un jour très crucial, et si j’avais gagné la course, nous n’aurions peut-être pas eu cette situation d’Abu Dhabi. »

« Mais vous savez que ça peut vous arriver, à vous, à n’importe qui. »

Retour sur Silverstone

Mais c’est bien sûr l’incident de Silverstone qui fera longtemps parler.

Un tel crash aussi lourd (51 G) aurait pu changer le style de pilotage de Max Verstappen, le conduire à piloter de manière moins agressive. Comme il l’avait dit à chaud, et comme il le répète en cette période de trêve hivernale, le pilote Red Bull, malgré quelques séquelles, n’a toutefois rien voulu changer à son approche.

« Cela n’a pas changé pour moi, sur le championnat, ma manière de piloter. »

« Le lendemain, vous ne vous sentez pas bien, vous êtes endolori partout. Mais je savais que c’était aussi très lourd en termes de points perdus. Peu importe, on a continué à pousser, comme nous l’avons fait en Hongrie après un autre crash. C’est la course au bout du compte. »

« On m’a dit après l’incident de reposer mon cerveau. Mais j’ai fait du sim racing juste pour voir que tout semblait OK, pour voir si je n’avais pas des vertiges, pour voir si tout fonctionnait bien. C’était bien. Les premiers tours… je manquais un peu de concentration. C’était aussi pour moi une source de motivation de montrer que ça allait bien ! »

Jos Verstappen n’a toujours pas digéré

Il est quelqu’un qui n’a toutefois pas digéré le crash de Silverstone : c’est Jos Verstappen. Le père du pilote Red Bull a redit combien il avait été affecté par la célébration de Mercedes, après la victoire de Lewis Hamilton….

« Quand vous voyez un si gros impact… j’ai descendu les escaliers en courant vers le centre médical, juste pour le voir et comment il allait. Et ensuite… J’ai ma propre opinion sur ce qui est arrivé. »

« Je me rappelle avoir été à l’hôpital pour voir si tout allait bien. »

« Comme père, vous ne pouvez pas, vous savez… Eux (Mercedes), ils célébraient de manière folle leur victoire. Pour moi, c’était difficile à gérer. »

« Ce que je trouve impressionnant, après un gros accident, comme j’ai eu aussi… le jour d’après vous êtes de retour dans la voiture. Et j’ai vu son premier tour en Hongrie, c’était incroyable, il était à fond juste la course d’après. Pour moi, c’était le signe que c’était OK. »

En comparaison, le crash de Monza ne semble pas avoir tant affecté que cela Max Verstappen, qui conclut avec un sourire : « Bientôt, on pourra en rire, de tout cela. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less