Formule 1

Après sa partie de bowling, Bottas va passer un ‘été horrible’ pour Hill

Avec la décision de Mercedes qui lui triture les méninges

Recherche

Par Alexandre C.

7 août 2021 - 16:38
Après sa partie de bowling, Bottas (...)

Valtteri Bottas a commis une lourde erreur sur le départ mouillé du dernier Grand Prix de Hongrie, une erreur qu’il a lui-même reconnue. Blâmé par plusieurs pilotes dont Lando Norris, le Finlandais se retrouve dans une position délicate, alors même qu’il est sous pression pour conserver son baquet Mercedes l’an prochain (si la décision n’est pas déjà prise…).

Le pire pour Valtteri Bottas est peut-être ceci : il sait que le sort ne devrait pas lui être favorable selon les dernières tendances ; et alors qu’il meurt d’envie de se racheter, il lui faudra patienter un mois avant de remonter dans la voiture pour le prochain Grand Prix, à Spa.

Damon Hill, pour le podcast F1 Nation, est allé jusqu’à qualifier la situation « d’horrible » pour Valtteri Bottas.

« Quand on connaît un tel bide, un tel fiasco, en tant que pilote, on a hâte d’être à la prochaine course pour pouvoir mettre ça derrière soi. »

« Vous devez juste passer en mode ’récupération’ et obtenir un bon résultat derrière vous. »

« Mais bien sûr, vous avez cette chose qui vous pend au nez. Il a toute la pause estivale pour avoir cette chose dans un coin de sa tête et oui, des décisions vont être prises sur son avenir, nous dit-on. »

« Cela pourrait être un été difficile pour Valtteri et vous avez de la peine pour lui. Je suis passé par là. Ce n’est pas agréable. »

Le crash de Valtteri Bottas n’est-il cependant pas excusable, sur une piste mouillée avec peu d’appui ? Lance Stroll est lui aussi parti à la faute en rentrant dans la Ferrari de Charles Leclerc.

Mais pour Damon Hill, toute circonstance atténuante ne suffit pas à effacer la culpabilité de Valtteri Bottas...

« Un jeu de quilles, c’est ce qui me vient à l’esprit. C’était du bowling à 10 quilles au premier virage. »

« C’est une course sur le mouillé. Ils vont plonger dans le premier virage au premier tour. Vous devez vous donner un peu d’espace et je pense que Valtteri s’est fait surprendre quand Lando a commencé à freiner. »

« Soit ses freins n’étaient pas chauds et il s’est approché de la pédale de frein et ils n’ont pas fonctionné au départ - parce que ça peut arriver aussi, donc ça ne freine pas au début. Vous avez un peu de glisse de la première application des freins et ensuite ils commencent à chauffer. »

« Mais à ce moment-là, vous avez fait une longueur de voiture de trop et pour une raison quelconque, il a mal jugé sa situation et a heurté l’arrière de la McLaren de Norris. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less