Après sa finale à la Race of Champions, Vettel est attiré par la course ‘off-road’

Un désir d’avenir ?

Recherche

Par Alexandre C.

7 février 2022 - 14:53
Après sa finale à la Race of Champions,

Après un début difficile en Coupe des Nations (il avait été éliminé par un pilote e-sport), Sebastian Vettel a réalisé un parcours très réussi à la Race of Champions : il a atteint la finale, n’étant battu que par Sébastien Loeb.

Mais au-delà de l’aspect compétitif, le pilote Aston Martin F1 a aussi pris beaucoup de plaisir en conduisant des voitures hors des bitumes habituels. Au point de vouloir répéter cette expérience à l’avenir ? Le quadruple champion du monde n’a clairement pas écarté l’hypothèse, même si bien sûr, avec 23 courses au calendrier, ce ne sera pas pour tout de suite…

« Évidemment, vous avez vu que je ne suis pas encore tout à fait au point, mais j’aime beaucoup ça. »

« J’ai toujours aimé regarder ce qu’ils font à la Race of Champions. C’est une discipline différente, on s’amuse toujours avec une voiture, mais il y a beaucoup de différences. »

« Mais c’est fascinant, nous avons aussi discuté pendant le déjeuner pour en comprendre un peu plus, ce n’est pas seulement ‘vous êtes dans la voiture et vous conduisez.’ »

« Le sport auto off-road progresse et il y a plus à faire que le pilotage, ce qui est aussi un défi. Il n’est donc pas facile de se lancer dans ce sport et d’y exceller. »

« Il faut du temps et de l’expérience, mais si quelqu’un veut me donner une chance et a beaucoup de temps à m’accorder, je suis heureux de l’envisager (de courir en off-road). »

« C’est quelque chose qui est très satisfaisant en tant que pilote, de jouer avec la voiture et d’avoir plus de marge. »

« Normalement, quand la voiture sort de la trajectoire en F1, vous corrigez immédiatement la trajectoire, et vous perdez un peu de temps. Ici, je pense qu’il y a beaucoup plus de zones grises. Peut-être que le timing est un peu mauvais mais vous pouvez le corriger. »

Quels sont les traits communs, ou les différences, entre courir sur la glace et courir, dans une F1, sur du bitume ? Sebastian Vettel a-t-il pu utiliser toute son expérience de la F1 ?

« Comme en Formule 1 ou dans n’importe quelle catégorie, il y a beaucoup de travail en coulisses, prendre des notes, et obtenir toutes les informations possibles. Bien sûr, vous devez entrer dans cette toute petite fenêtre pour être parfait. Et vous avez vu la différence ! Mais c’est vraiment quelque chose que j’apprécie. »

On sent que le pilote Aston Martin F1 est revenu bien frais de cette trêve hivernale. En parlant de frais, il n’a pas hésité à plonger dans l’eau glaciale et à sortir en T-Shirt alors que le mercure était à peine positif. Ce sentiment de "retour à la normale" après deux ans de pandémie fait surtout du bien à Vettel.

« C’est très excitant et c’est un endroit du monde, le nord de la Suède, où il fait bon vivre. C’était beaucoup de travail, la météo n’a pas vraiment aidé ce week-end, et n’a pas rendu la situation plus facile, mais les gens ont été formidables. »

« Après avoir manqué la Race of Champions ces deux dernières années avec la pandémie, c’était génial d’être de retour et d’avoir un sentiment de normalité, autant que possible. »

« C’était un très, très bon retour, et j’aimerais vraiment revenir dans un endroit comme celui-ci sur la neige et la glace. C’était fantastique pour nous d’apprécier les différentes voitures et aussi pour les spectateurs, même si aujourd’hui ils avaient un peu de vent dans le visage ! Mais ils semblaient très heureux et prêts à tout, donc je pense que c’était très bien. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos